© JennyLL - stock.adobe.com

Parc naturel des Préalpes d’Azur

Le Parc naturel des Préalpes d’Azur s’étire sur près de 900 km2 entre la Côte d’Azur et les hauts sommets des montagnes du Mercantour. Il possède une biodiversité exceptionnelle, qui a fait sa réputation dans le monde entier.

Le territoire

Les paysages du Parc naturel des Préalpes d’Azur sont typiques des moyennes montagnes, alliant influences méditerranéennes et alpines. À une altitude variant de 300 à 1800 mètres, les gorges et les forêts succèdent aux vallées agricoles, façonnées par les hommes. Avec la Camargue et l’Italie, le Parc naturel des Préalpes d’Azur forme un ensemble quasi continu d’espaces naturels protégés. Ce territoire composé d’espaces naturels protégés est internationalement connu.

Le patrimoine

Le Parc naturel des Préalpes d’Azur est un territoire préservé qui héberge une biodiversité exceptionnelle, reconnue au niveau mondial, représentant un vrai patrimoine. Les différents milieux de vie présents ont permis le développement d’une faune et d’une flore riches. Plus de 2000 espèces végétales ont été recensées sur ce territoire, ce qui représente un tiers de la flore française métropolitaine. 65 bénéficient d’une protection au niveau national ou régional. Certaines d’entre elles sont rares et on compte 40 espèces floristiques endémiques des Alpes sud-occidentales ou de Provence.

Pour de nombreux spécimens, comme l’écrevisse à pied blanc ou la vipère d’Orsini, dont les effectifs s’amenuisent sur leur aire de répartition à cause de la perte progressive de leur habitat naturel, ce territoire est devenu un vrai sanctuaire. Les paysages variés offrent des lieux de vie préservés pour la faune. Des chauves-souris cavernicoles et de nombreuses espèces de coléoptères locaux ont trouvé refuge dans les grottes et les avens du Parc naturel des Préalpes d’Azur, tout comme un petit amphibien endémique, l’Hydromante de Strinatii.

Sur les 30 sortes de chauves-souris présentes dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 23 sont observables dans le Parc naturel des Préalpes d’Azur. Plusieurs sites ont été mis sous la protection du réseau Natura 2000, afin de préserver cette biodiversité et de lui permettre de se développer harmonieusement avec les activités humaines.

Le Parc naturel des Préalpes d’Azur possède aussi un joli patrimoine bâti dont les premières traces remontent à la préhistoire. Sur ce territoire exceptionnel, le visiteur découvre des témoignages de nombreuses époques. Du Néolithique, il reste 6 tumulus classés sous lesquels les morts étaient régulièrement enterrés. Le Castellaras de la Malle et le Castellaras de Thorenc, tous les deux classés, sont des oppidums datant de l’occupation romaine. Du Moyen-âge à la Renaissance, les villages perchés sont fortifiés afin de protéger les communautés paysannes des dangers propres à ces périodes, souvent mouvementées sur le plan politique. De nombreuses fermes et bergeries, construites sur d’anciens sites romains, ont également été dotées d’éléments défensifs et sont toujours visibles actuellement. 

Les villages du Parc naturel des Préalpes d’Azur se sont complètement adaptés aux reliefs escarpés du paysage. Perchés sur le flanc des montagnes, ils offrent un point de vue magnifique sur ce territoire où la nature est reine. Dans les ruelles pittoresques, les flâneurs découvrent un petit patrimoine qui témoigne des habitudes, des pratiques et des usages traditionnels d’antan : fontaines, lavoirs, puits, fours à pains, oratoires ou encore moulins à huile.

Sites touristiques et monuments emblématiques

Perché sur un éperon rocheux, Gourdon surplombe la vallée du Loup et fait partie des plus beaux villages de France. Sur cet ancien site de défense stratégique, de nombreux vestiges du passé militaire sont encore présents. Des ateliers de savoir-faire ancestraux sont encore ouverts et cet artisanat local attire chaque année de nombreux touristes. Le château de Gourdon et ses jardins classiques dessinés par Le Nôtre sont l’un des attraits principaux du village.

Grasse est connue dans le monde entier pour son savoir-faire de parfumeurs. Un musée dédié à la Parfumerie a même été créé afin de retracer l’histoire du parfum. Classée ville d’Art et d’Histoire, Grasse jouit d’un magnifique patrimoine. En flânant dans les ruelles bordées de maisons aux façades ocre, le visiteur peut admirer des arcades, les petites fontaines, la tour carrée de l’hôtel de ville, mais aussi un panorama exceptionnel donnant sur la vallée.

Les activités

Lorsque la neige recouvre les pentes du massif du Cheiron, la station de Gréolières-les-Neiges ouvre ses portes. Avec ses 30 kilomètres de piste de ski de fond, c’est le domaine de ski nordique le plus grand des Alpes-Maritimes.

Été comme hiver, les amateurs de randonnées peuvent découvrir le Parc naturel des Préalpes d’Azur grâce aux nombreux itinéraires balisés. De mai à septembre, les amateurs de VTT profitent des remontées mécaniques de la station de l’Audibergue qui leur permettent de descendre à vélo les douze pistes. C’est la période idéale pour s’initier à la spéléologie grâce à la via-souterrata : un parcours de via ferrata à 44 mètres sous terre.

Ceux qui préfèrent prendre de la hauteur pour découvrir les paysages de ce territoire magique peuvent s’élancer en parapente des sommets ou monter dans les arbres lors d’un parcours d’accrobranche afin de profiter de la vue.  

Nos suggestions