Résidences secondaires en Provence‑Alpes‑Côte d’Azur en 2018

Vous trouverez dans ce document un bilan des résidences secondaires dans la région Sud en 2018.

Publié le 5 mars 2020

Le bilan

Près d’une résidence secondaire sur cinq est détenue par un étranger

En 2018, on dénombrait 439 000 résidences secondaires dans la région Sud. Avec 84 000 dont les propriétaires sont étrangers cela représente 19% du total. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2010 (-0,4%) alors que le nombre de résidences secondaires détenues par des Français progresse (+3% par rapport à 2010).

Les départements des Alpes-Maritimes et du Var concentrent 84% des résidences secondaires étrangères

Malgré une baisse du nombre de résidences secondaires détenues par des étrangers dans ces deux départements (-4% pour les Alpes-Maritimes et -1% pour le Var par rapport à 2010), ils concentrent la grande majorité du parc régional. Les plus fortes progressions se trouvent dans les Bouches-du-Rhône (+27%) et le Vaucluse (+19%). Le nombre de résidences secondaires étrangères dans les deux départements alpins est aussi en progression (+6% dans les Alpes de Haute-Provence et +9% dans les Hautes-Alpes). A noter que les Alpes-Maritimes et le Var sont les deux départements français où le nombre de résidences secondaires étrangères est le plus important.

Les propriétaires italiens représentent près d’un tier des propriétaires étrangers des résidences secondaires en région Sud

Plus de 26 000 résidences secondaires de la région sont détenues par des propriétaires italiens (soit 31% du total) malgré une baisse de 11% par rapport à 2010. Si on y ajoute, les propriétaires britanniques et belges, le trio de tête représente plus de la moitié des résidences secondaires étrangères (56%). On note de belles progressions des résidences détenues par les Scandinaves, Belges, Américains et Suisses.

Téléchargement

Nos suggestions