© Raynaud.M
La visite d'entreprise

Artisanat

Verrerie, faïence, poteries et mythiques santons de Noël, mais aussi jouets du Queyras ou sublimes pigments naturels de Provence… Provence-Alpes-Côte d’Azur entretient une longue tradition de savoir-faire anciens mais sans cesse renouvelés. Découvrir l’ensemble de la visite d’entreprise en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Verrerie et faïence

Direction Biot et Moustiers-Sainte-Marie

C’est à Biot, village aux ruelles pentues situé à deux pas de Nice, que la tradition de la verrerie a vu le jour dans les années 50. Les bulles de verre naissent des dégagements de gaz carbonique générées par le saupoudrage de carbonate de soude sur le verre chaud. Dès que l’on pousse les portes de la Verrerie de Biot, on peut admirer la technique des souffleurs de verre. La suite de la visite permet de s’immerger dans une galerie où sont exposées les œuvres d’artistes contemporains de renommée internationale. Autre artisanat phare du Sud : les faïences, réputées pour leur pureté. On les fabrique en Provence, dans le village de Moustiers-Sainte-Marie, depuis le XVIe siècle. Ici, la céramique est cuite puis décorée de mille couleurs et motifs : chaque faïencier a sa propre identité.

Les bonnes adresses

Poteries et santons

Un art made in Provence

L’industrie artisanale et historique de la terre cuite et des santons constitue l’un des emblèmes de la Provence. Au fil de dizaines d’ateliers et commerces d’artisans potiers céramistes, on découvre les techniques du tournage, du moulage, de l’estampage, de l’émaillage et de la décoration à la main. Vases, jarres, cache-pots… Ces pièces en terre cuite sont façonnées par des passionnés dans la plus pure tradition provençale. A l’image des santons, apparus au temps de la Révolution, quand la fermeture des églises a popularisé les crèches individuelles. C’est un figuriste marseillais, qui, le premier, a eu l’idée de proposer ces personnages à bon prix. Conçus avec de l’argile séchée puis peinte, ils représentent les personnages de l’évangile et des personnages provençaux traditionnels. Derrière les portes des fabriques de santons – la plupart du temps entreprises familiales -, on découvre les différentes étapes de leur minutieuse fabrication : création du moule, cuisson, estampage, confection des petits vêtements, peinture…

Les bonnes adresses

Les jouets du Queyras

En bois des Alpes

A Arvieux, dans le cadre alpestre de la vallée de l’Izoard, l’enseigne « Les jouets du Queyras » a pignon sur rue depuis 1920. On y trouve des jouets en bois durables et conçus de manière artisanale à partir d’arbres des montagnes du Queyras : boites à musique en forme de marmotte, puzzles… Mais aussi des produits pour les adultes : boites à bagues, dessous de plats ou boites à tisane. La visite retrace le circuit de confection du jouet en bois depuis son état originel, l’arbre, au produit fini. Après une petite histoire de la société coopérative de production – centenaire ! – on pénètre dans l’atelier de menuiserie. Là, on découvre le fonctionnement de la scie à chantourner, machine ancestrale qui donne vie et forme aux jouets. On assiste également à une démonstration de ponçage.

Les bonnes adresses

 

Couleurs de Provence

Sur les traces de l’ocre

A Roussillon, village iconique du Luberon, la lumière de Provence danse sur les maisons aux couleurs des ocres, extraites des carrières voisines depuis la fin du XVIIIe siècle. Ôkhra, le conservatoire des Ocres et de la couleur (une coopérative culturelle), est LE lieu dédié à ce pigment naturel tiré d’un sable. Lors de la visite guidée, on s’immerge dans le processus d’extraction de l’ocre : lavage, décantation, carrelage, cuisson et broyage. On enchaine avec la visite des mines d’ocre de Bruoux, à Gargas. Vous vous trouvez dans la dernière carrière d’extraction d’ocre encore en activité du Pays d’Apt. Ici, plus de 50 kilomètres de galeries parmi les falaises colorées ont été façonnées de 1880 à 1950. Un parcours de 650 mètres est ouvert à la visite. Passionnant.

Les bonnes adresses

La Pétanque

Un incontournable du Sud !

Née en 1907 à La Ciotat, près de Marseille, la pétanque, qui nécessite adresse et concentration, est indissociable de l’art de vivre du Sud. Dès les premiers beaux jours, on se retrouve sur les placettes des villages ou dans les boulodromes pour y jouer, parfois en sirotant un verre de Pastis. Pour tout savoir de la fabrication des boules de pétanque, la Boule Bleue vous ouvre ses portes. Ici, on découvre la technique de fabrication des boules : gravure, striage, poinçonnage, traitements thermiques, polissage… Il n’y a plus qu’à tirer. (Ou pointer !)

Les bonnes adresses

Découvrez l’ensemble des artisans de Provence Alpes-Côte d’Azur labellisés « Entreprise et découverte »