musee-pavillon-vendome-aix-en-provence-CChillio

L’Abbaye du Thoronet

Située dans le Var, l’abbaye du Thoronet est une merveille de l’architecture cistercienne, aujourd’hui classée aux Monuments historiques. Édifiée entre 1160 et 1230 par les moines de Tourtour, elle se dresse au cœur d’une nature sauvage et toujours préservée. L’abbaye est une visite incontournable quand on part à la découverte de la région. Empreinte de sérénité, elle vous offrira un moment de recueil et de calme. Loin du tumulte habituel des sites touristiques, faites un saut dans le temps et découvrez le cadre de vie des 20 moines qui vivaient ici au XIIème siècle.

Les abbayes de Silvacane, Sénanque et du Thoronet sont surnommées les trois sœurs cisterciennes de Provence. Elles furent toutes édifiées selon la règle dite « de l’ordre de Cîteaux », qui préconisait la pauvreté matérielle et la simplicité de vie. Pour éviter de distraire les moines pendant leur prière et leur labeur, l’architecture était donc austère et dépouillée. L’abbaye de Thoronet est la plus épurée des trois sœurs de Provence. Elle n’est plus occupée par les moines et peut donc se visiter librement. On peut y découvrir l’église abbatiale, le cloître, le dortoir, le bâtiment des convers, la salle capitulaire ainsi que le cellier.

Un bijou de l’art cistercien

Le cadre dans lequel l’abbaye du Thoronet a été construite ne fut pas choisi au hasard. Ici, on trouvait tous les matériaux dont on avait besoin pour édifier le bâtiment : des carrières pour les pierres calcaires, des forêts pour les pins et des ruisseaux fournissant de l’eau en abondance. La façade de l’église est typique de l’architecture romane : sobre, humble et vierge de tout ornement. Dans cette volonté de ne pas distraire les moines, l’intérieur est dépouillé. Vous ne découvrirez aucune image, aucune figuration. Seules des croix ornent timidement les chapiteaux du cœur.

La beauté se découvre dans le travail de la pierre, l’harmonie des volumes et l’attention apportée lors de la construction. Les jeux de lumière sont fondamentaux dans l’église de l’abbaye du Thoronet, ils symbolisent le Christ incarné. Les différentes ouvertures sont refermées par de simples vitraux, dépourvus de représentation, afin qu’une lumière pure et limpide puisse baigner ce lieu de recueillement.

Le cloître de l’abbaye du Thoronet, construit au XIIème siècle, est représentatif de l’architecture cistercienne. Les galeries, surmontées de motifs en clés de voûte, relient les différents bâtiments. Les sobres arcades romanes offrent une vue sur un petit jardin. La fontaine du cloître est abritée dans un édicule donnant sur les galeries et le jardin. Les moines utilisaient cet incroyable lavabo pour faire leurs ablutions et se purifier.

Dans la seconde moitié du 12e siècle, les bâtisseurs du Thoronet sont influencés par l’architecture gothique. Dans la salle capitulaire, des voûtes sur croisée d’ogives font leur apparition. Ce sera l’un des seuls éléments caractéristiques du gothique que les cisterciens accepteront d’introduire dans leur construction.

Lors de la révolution, l’abbaye du Thoronet est mise en péril. En 1840, Prosper Mérimée, un inspecteur des Monuments historiques, déclare que cette construction est un monument majeur de l’architecture romane. Sauvée des ruines, on commence à la restaurer en 1841, ce qui lui permettra de retrouver son apparence d’origine. Au fil des siècles, le minimalisme de l’abbaye inspirera de nombreux architectes. On citera notamment Le Corbusier qui déclara en 1951 « à l’heure du “béton brut”, bénie, bienvenue et saluée soit, au cours de la route, une telle admirable rencontre. ».

Rencontres Internationales du Thoronet

Le festival du Thoronet se tient depuis 3 décennies dans l’enceinte de l’abbaye. Lors des Rencontres Internationales, on découvre un large répertoire de musiques anciennes et traditionnelles. Les chants médiévaux emplissent alors les lieux, qui soudain, reprennent vie. L’incroyable acoustique de l’abbaye du Thoronet révèle l’âme de ces musiques anciennes qui résonnent au cœur du Var lors de cet événement.

Préparer votre visite

L’abbaye est ouverte toute l’année, mais elle est fermée les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

Les horaires d’ouverture de l’Abbaye du Thoronet changent en fonction de la saison :

  • Octobre à mars : de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00
  • Avril à septembre : de 10h00 à 18h30

Rendez-vous à l’accueil de l’abbaye pour récupérer les documents de visite qui vous permettront de découvrir les lieux. Ils sont disponibles en français, anglais, italien, allemand, japonais et néerlandais. Vous pouvez également louer un audioguide. Si vous souhaitez découvrir tous les secrets de l’abbaye, vous pouvez privilégier une visite commentée (sur rendez-vous pour les groupes).

L’Abbaye n’est pas aménagée pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Il y a de nombreux escaliers dans l’enceinte du monument. La visite n’est cependant pas impossible pour les PMR, à condition d’être accompagné.

Site Internet : http://www.le-thoronet.fr/

Accès

Depuis le village du Thoronet, vous pouvez accéder à l’abbaye à pied ou à vélo. N’hésitez pas à regarder les différents sentiers de randonnée que vous pouvez emprunter.

D’Aix-en-Provence :

–           sur l’autoroute A8, prenez la sortie n°35 Le Cannet-des-Maures

–           sur la nationale 7, continuez jusqu’au Cannet-des-Maures

Puis suivez la D79, direction Le Thoronet jusqu’à l’Abbaye.

De Cannes : sur l’autoroute A8, sortez au Cannet-des-Maures, suivez la nationale 7 vers Fréjus, puis la départementale D17 vers l’Abbaye du Thoronet et pour finir la départementale D79.

Sélection de monuments dans le Var :