Musée Calvet Avignon : Beaux‑Arts, Archéologie

Au cœur de l’offre culturelle de la ville d’Avignon, le musée Calvet propose des collections d’une grande richesse sur des thématiques variées comprenant les beaux-arts, les arts décoratifs et l’art moderne, mais aussi l’archéologie et l’ethnographie. Toutes les œuvres présentées appartiennent, à l’exception des dépôts, à l’Établissement Public Fondation Calvet. Le parcours muséographique permet aux visiteurs de s’intéresser à de nombreuses thématiques.

Un hôtel particulier remarquable

L’hôtel qui abrite aujourd’hui le Musée Calvet est construit au XVIIIe siècle par Joseph-Ignace de Villeneuve-Martignan, qui fut notamment Premier Consul d’Avignon. Destinée à devenir le plus bel hôtel seigneurial de la ville, la demeure a contribué à la ruine de son bâtisseur. La propriété change de propriétaire à plusieurs reprises, jusqu’à son rachat par la ville d’Avignon en 1833 pour accueillir le musée Calvet, trop à l’étroit entre les murs de l’ancien couvent Saint-Martial. Le bâtiment actuel respecte la physionomie initiale des lieux. La cour propose différents attraits et séduit aussi les visiteurs. Les grands arbres du jardin, déjà célébrés en 1837 par l’écrivain Stendhal, offrent une ombre agréable en été.

Peintures et sculptures

Le musée Calvet expose de nombreuses œuvres issues des collections de la Fondation.

Les peintures françaises couvrent une large période, s’étendant du XVIe siècle au XXe siècle. De Simon de Châlons, artiste de la Renaissance, à Joe Downing, artiste franco-américain de la seconde moitié du XXe siècle, plusieurs dizaines de peintres sont exposés. Les peintures italiennes se recentrent sur les XVI, XVII et XVIIIe siècle, avec notamment des artistes baroques célèbres comme Luca Giordano ou Filippo Abbiati, ou des peintres du mouvement rococo comme Francesco Zuccarelli. La collection de peintures nordiques apporte un éclairage intéressant sur la Renaissance en Europe du nord, avec des peintres réputés comme Johann Koerbecke ou Cornelis van Poelenburgh. Les peintures espagnoles, enfin, se focalisent sur quelques grands peintres comme Lius Morales ou l’énigmatique Lombardie.

De nombreux dessins et des feuilles d’artistes appartenant aux écoles françaises, italiennes, espagnoles et nordiques sont aussi présentés. De grands noms de la peinture ou de la sculpture sont présents dans ce fonds remarquable. Les visiteurs pourront admirer des dessins réalisés par Paul Cézanne, Auguste Rodin, Auguste Renoir, Henri de Toulouse-Lautrec ou encore Marc Chagall.

Les amateurs de sculptures pourront aussi découvrir de nombreuses œuvres réalisées par des sculpteurs français du XVe au XIXe siècle. Des chefs-d’œuvre de la fin du Moyen-âge côtoient des chefs-d’œuvre de Camille Claudel ou du sculpteur néo-classique Jean-Joseph Espercieux. Le musée Calvet accueille aussi des œuvres provenant des écoles du Nord ou d’Italie.

Objets d’art et art décoratif

Les collections du musée Calvet d’Avignon sont aussi composées de meubles, de tapisseries et pièces d’orfèvrerie. Parmi les chefs-d’œuvre, vous attendent notamment une Tapisserie des Flandres du début du XVIe siècle en laine et soie, rehaussée de fils d’or et d’argent, et un cabinet en peintures avec douze médaillons que doit à Frans II Francken relatant la vie du prophète Daniel.

Des objets d’art issus du monde entier sont aussi présentés. Des clefs finement ouvragées, des lanternes avec bougeoirs, des cafetières sont ainsi exposées aux yeux du public. Les arts d’Islam sont représentés avec des œuvres d’Iznik datant du XVIe siècle : carreaux, plats avec décor floral ou motifs décoratifs sont visibles. Les objets mamelouks, comme un bol gravé en alliage cuivreux, attirent aussi l’œil du visiteur. L’Asie est représentée, avec des pièces d’une grande rareté comme une statuette du dieu Vishnu, une Tête d’Avalokiteçvara issue de l’art khmer…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre Lesur (@pierrelesur_nop) le

Archéologie égyptienne et antique

Les amateurs d’archéologie privilégient les pièces et vestiges de la collection égyptienne durant leur visite. Le sarcophage anthropoïde d’Ânkh-pa-in-di-is est la pièce maîtresse de la collection. Provenant vraisemblablement de Thèbes, il date de la XXIIIe dynastie (IXe et IXe siècles av. J.-C.). Un vase canope en albâtre, un ex-voto de Yaï, un médaillon d’Ammon ou encore une table d’offrande en pierre d’Harsiési sont aussi visibles.

Les amateurs d’art lapidaire privilégieront le musée lapidaire d’Avignon, installé dans une ancienne chapelle. De nombreuses pièces d’une grande valeur archéologique les y attendent, comme la tarasque de Noves, des statues de guerriers gaulois découvertes à Vachères ou à Mondragon, une Vénus au dauphin ou encore un sarcophage étrusque.

Expositions et événements

Régulièrement, le musée Calvet accueille des expositions en rapport avec ses collections permanentes. La famille Parrocel, qui a donné de nombreux artistes à la France de l’Ancien Régime, la Grèce des Provençaux, Fastueuse Egypte et Trésors cachés sont quelques-uns des thèmes abordés par ces expositions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Céline Barboux (@celinebarboux)

La Fondation Calvet

Médecin, physiocrate, archéologue et naturaliste baigné par le siècle des Lumières, Esprit Calvet a légué à sa mort en 1810 l’ensemble de ses biens immobiliers et de ses collections au l’État, à la condition expresse qu’elles puissent être découvertes par toutes et par tous. La fondation Calvet, constituée en 1811 par Napoléon Ier, gère et fait fructifier cet héritage depuis plus de deux siècles. Bénéficiant d’une autonomie financière grâce notamment à son patrimoine immobilier, la Fondation Calvet ouvre au public ses différents musées et établissements.

Outre le musée Calvet, la Fondation s’occupe aussi du musée du Petit Palais, de la Bibliothèque Calvet, du Médaillier Calvet, du Musée Archéologique de l’Hôtel-Dieu, du Museum et Bibliothèque Requien, du Musée Jouve et Juif Comtadin. Ses collections sont régulièrement enrichies par des acquisitions, mais surtout par des actions de mécénat, des legs et des dons.

Informations pratiques

  • Temps de visite : 1h30 à 2h00
  • Jours d’ouverture : ouvert toute l’année du mercredi au lundi inclus (fermé le mardi). Fermeture exceptionnelle le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
  • Horaires : de 10h à 13h et de 14h à 18h.
  • Adresse : 65 Rue Joseph Vernet, 84000 Avignon
  • Accès : le musée se situe dans le centre historique. Possibilité de stationner au parking des Allées de l’Oulle ou au parking Indigo Avignon Oratoire.
  • Tarif : la visite des collections permanentes est gratuite
  • Site Internet : http://www.musee-calvet.org/