Col de Larche

Le col de Larche, dans les Alpes, est à la frontière entre la France et l’Italie. Reliant le vallon de Larche, à la partie haute de l’Ubayette qui constitue le principal affluent de la rivière Ubaye, et la vallée de la Stura di Demonte, il culmine à 1991 mètres d’altitude, dans le département des Alpes de Haute Provence en région Provence Alpes Côte d’Azur. Le col de Larche fait partie des cols du massif de l’Ubaye tout comme le col Parpaillon ou encore de Pontis.

Le col de Larche, aussi appelé Colle della Madellena, est ouvert toute l’année hormis lors des fortes chutes de neige. Le col est apprécié des automobilistes, cyclistes et motards pour la beauté des paysages qu’il offre. C’est également un point de départ de diverses randonnées. Vous pourrez vous rendre jusqu’au rifugio della Gardetta, au refuge de Chambeyron au lac du Lauzanier ou encore au lac de Derrière la Croix. En chemin, vous aurez l’occasion d’apprécier le col du Valonnet, les lacs du Valonnet, le lac de l’Orrenaye, le col du Ruburent…

Le col de Larche à vélo

L’ascension du col à vélo peut se faire par le versant ouest au départ de Jausiers, ou plus bas de Barcelonnette pour les plus téméraires. L’itinéraire s’étend sur plus de 23 kilomètres avec 775 mètres de dénivelé et une pente moyenne à 3,5 %, pour des maximums de 5,5 %. Toutefois, les 5 premiers kilomètres sont interdits aux piétons, tracteurs et vélos en raison du risque d’éboulement.

Par l’autre côté, depuis le versant est à Vinadio, ce sont plus de 31 kilomètres qui vous attendent avec un dénivelé de 1 087 mètres et une pente moyenne à 3,5 % pour 7 % de maximum. Ce versant est totalement autorisé aux vélos.

La route qui mène au col de Larche est relativement accessible, mais comporte des passages difficiles, sur chaque versant. Une fois au sommet, côté italien, vous pourrez rejoindre le lac de la Madeleine, mais aussi observer la stèle qui célèbre la victoire de Fausto Coppi lors du Giro de 1949.

En raison de son caractère dangereux, le col de Larche n’a jamais été grimpé par le Tour de France. En revanche, il fut une étape du Tour d’Italie, lors de l’édition 1949, sur la 17e étape Coni – Pignerol. C’est l’italien Fausto Coppi qui remporta l’étape au col.

Un peu d’Histoire…

Le col de Larche est situé entre le massif de Chambeyron au nord-est et le massif du Mercantour Argentera au sud-ouest.

Du fait de sa position stratégique, dû à sa faible altitude vis-à-vis des autres cols alpins ainsi que de sa proximité avec le col de Vars, le col de Larche fut plusieurs fois emprunté pour envahir le territoire. Ce fut notamment le cas entre 569 et 575 avec les Saxons et les Lombards.

En 1515, l’avant-garde de l’armée de François Ier, alors commandée par le maréchal Jacques II de Chabannes de La Palice, passa par le col pour aller vers ses conquêtes italiennes. Ils construisirent un chemin carrossable pour surprendre leurs ennemis italiens et suisses. La rencontre des troupes eut lieu à Marignan. 

Le col joua également un rôle de défense lors de la guerre de Succession d’Autriche et au cours de la Révolution. Au XIXe siècle, le fort de Tournoux fut édifié pour bloquer l’armée italienne qui pouvait survenir par le col. Au XXe siècle, le même dispositif fut mis en place à Saint Ours, dans le vallon de Larche.

Le col de Larche fit également le lieu de combat entre les dragons français contre un bataillon de la division italienne et des troupes allemandes à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd’hui, le col de Larche trône fièrement avec à ses pieds le village de Larche qui jouit d’un environnement de haute montagne. En hiver, Larche se transforme en station de ski de fond et constitue avec Meyronnes le Val d’Oronaye, espace préservé. En été, randonnée, cyclisme et escalade sont les activités les plus plébiscitées.

Evénements et compétitions

La Grande Traversée VTT « L’Alpes-Provence » est une course VTT qui débute à la frontière franco-italienne, au col de Larche. Dans une nature sauvage, vous évoluez dans à travers la vallée, les alpages et les ouvrages militaires. Vous aurez peut-être même l’occasion de croiser des marmottes, vautours et chamois. Le départ de la course se situe au Col de Larche et le point d’arrivée à Meyronnes. La distance à parcourir est de 19 kilomètres avec un dénivelé positif de 440 mètres et négatif de 900 mètres à une altitude comprise entre 1 531 et 2355 mètres.