La Haute‑Provence d’Eloïse Massot et Jean‑Luc Monteil, viticulteurs au « Domaine des Bergeries »

En ce printemps 2021, les premières cuvées du « Domaine des Bergeries de Haute-Provence » viennent d’être mises en bouteilles ! Un accomplissement pour Eloïse Massot et Jean-Luc Monteil, à la tête de ce domaine doté de deux gîtes haute-de-gamme, situé sur les contreforts de la montagne de Lure, au carrefour de la Provence et des Alpes. Le couple nous raconte la genèse de ce beau projet, et les lieux de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui les inspirent.

Comment est né votre projet de renaissance d’un vignoble entre Provence et Alpes ?

C’est un projet que nous avions en tête depuis longtemps ! Nous cherchions l’endroit idéal pour le concrétiser. Un lieu qui tiendrait compte du réchauffement climatique, et donc de la nécessité d’implanter nos vignes à minimum 500 mètres d’altitude. Quand nous avons visité cet ensemble de 4 anciennes bergeries à restaurer, dans un lieu chargé d’une longue histoire viticole, nous en sommes littéralement tombés amoureux. Un gros coup de cœur ! Nous nous sommes dit : « Ça y est ! Nous avons trouvé l’endroit idéal ! ». Ce n’est pas pour rien que les Papes d’Avignon raffolaient des vins des Mées, ces célèbres formations géologiques qui font face à notre domaine.

Découvrir

Le vin, la vigne, c’est une histoire de famille ? Racontez-nous.

Jean-Luc est manosquin et passionné par l’univers du vin. Ses études d’hôtellerie et de sommellerie l’ont conduit à participer à des concours (il a été deux fois finaliste au Concours Ruinart du meilleur jeune sommelier de France). Il a aussi été l’artisan des premières foires aux vins organisées par le groupe Carrefour. Il a aussi travaillé pour le groupe Nicolas à Paris. Bref, pour lui, le vin est une vraie passion !

Eloïse est d’origine bourguignonne. Elle a donc baigné dans cette culture du vin pendant toute son enfance. Sa famille, grande amatrice de vins, n’hésitait pas à ouvrir de bonnes bouteilles à l’occasion des repas de famille. Pour elle, le vin est synonyme de convivialité, de partage.

Rien d’étonnant, donc, à ce que cette passion commune nous ait réunie autour de ce magnifique projet ! Emma, notre fille de 5 ans, participe également à cette belle aventure. Elle aime accueillir au Domaine les clients qui y séjournent.

En quoi notre région, et particulièrement votre territoire, sont sources d’inspiration dans votre quotidien, dans vos projets ?

Nous avons beaucoup de chance de vivre dans les Alpes de Haute-Provence ! Beaucoup la traversent, mais peu la connaissent vraiment. La nature y est préservée et protégée, ce qui est un atout pour nos vins et les autres productions locales. Les locaux sont authentiques, vrais, sincères. Il fait bon vivre dans les Alpes de Haute-Provence, on s’y sent bien ! Nous avons la chance de pouvoir faire découvrir ces magnifiques paysages aux hôtes qui séjournent dans nos bergeries. Beaucoup les découvrent pour la première fois. Tous tombent sous le charme !

Votre top 3 des plus beaux spots de Haute-Provence ?

Sisteron, avec sa majestueuse citadelle classée aux Monuments historiques, ses andrones (petits passages voûtés typiques de la Provence), et le rocher de la Baume, reconnaissable à ses strates verticales de calcaire. Ce site est réputé dans le monde entier et considéré par les géologues comme une véritable curiosité. C’est toujours un plaisir de se balader dans Sisteron. Ville chargée d’histoire, située à 20 minutes du Domaine des Bergeries, elle est en plus très animée l’été. Aucun doute, elle mérite bien son surnom de « perle de la Haute-Provence » !

– Les Mées : ce site classé est une véritable curiosité géologique. En effet, le village des Mées doit sa notoriété aux rochers étroits qui s’élancent à plus de 100 mètres de hauteur. Pour la petite anecdote, on les appelle les Pénitents des Mées en raison de leur silhouette. D’après la légende, ils représenteraient les moines de la Montagne de Lure pétrifiés par Saint-Donat au temps des invasions sarrasines pour s’être épris de belles jeunes femmes mauresques ramenées par un seigneur lors d’une croisade. Quoi qu’il en soit, on ne se lasse pas du paysage ! D’ailleurs, vous l’apercevrez depuis le domaine.

Le village de Lurs, ancienne résidence d’été des évêques de Sisteron et classé « Village de caractère ». Bâti sur un éperon rocheux, il offre un point de vue exceptionnel sur les Alpes et le Luberon ! Nous adorons venir nous ressourcer dans ses ruelles caladées et chargées d’histoire, flâner entre ses maisons en pierre, autour de son église romane, de sa tour de l’Horloge et son adorable petit théâtre de plein air …

Découvrir

Si vous deviez résumer la Haute-Provence en un mot ?

Irrésistible !

Nos suggestions