villes et villages Vaucluse

Tourisme à Althen-des-Paluds

Le village d'Althen-des-Paluds dans le département du Vaucluse pouvait-il rêver d’un plus beau décor ? Niché sous le soleil de la Provence, le village a su protéger son identité.

En choisissant d’emprunter les chemins de traverse qui vous mèneront à ce charmant village, vous profiterez d’un tout autre rythme, loin de l’agitation des grandes villes.

Vous voulez passer des vacances actives, au contact de la nature ? Louez un vélo, prenez votre sac à dos et partez à la découverte des sentiers de la Provence. D’autres activités peuvent aussi être pratiquées en Provence. Voulez-vous par exemple essayer l’escalade ? Vous désirez participer à une excursion à cheval ?

Du littoral Méditerranée aux prairies d’altitude des Alpes du Sud, l’attractivité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’appuie aussi sur une gastronomie d’une grande richesse. À Althen-des-Paluds, la gourmandise est de mise ! Rendez directement visite aux producteurs locaux et goûtez aux saveurs des marchés régionaux.

Les hommes ont contribué au charme de la Provence : églises, châteaux, musées, lavoirs sont autant d’invitations à la découverte. L’Office de Tourisme local vous renseignera sur les activités disponibles et les sites touristiques à visiter. Vous recherchez un hébergement dans le département du Vaucluse ? Découvrez un large choix d’hébergements pour passer vos vacances dans le département du Vaucluse : chambres d’hôtes, campings, hôtels...

Les musées du Vaucluse

Les paysages ensoleillés et les nombreux villages authentiques ne sont pas les seuls trésors du Vaucluse. Les musées du Vaucluse vous séduiront à coup sûr. Vous attendent, entre autres, le musée Marc Deydier à Cucuron, le musée Calvet d' Avignon, le musée Donadeï de Campredon de L'Isle-sur-la-Sorgue, le musée du vigneron à Rasteau, le musée Comtadin-Duplessis de Carpentras, le Harmas de Jean-Henri Fabre de Sérignan-du-Comtat...

La culture de la garance

Cette plante a fait au 19ème siècle la richesse du village. Ses racines étaient en effet utilisées pour fabriquer des teintures destinées notamment au secteur de l’habillement et de la mode. La Sorgue arrose la commune et contribue à la prospérité agricole du village.