sur les traces des Stones en Provence‑Alpes‑Côte d’Azur

Du 10 juin au 5 septembre 2021 se tient l’exposition « The Rolling Stones |UNZIPPED » au stade Orange Vélodrome de Marseille. Un lieu d’accueil unique pour un événement culturel tout aussi exceptionnel. L’occasion de revenir sur les lieux de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui ont marqué la (très) longue existence de ce groupe de rock mythique fondé en 1962.

Marseille

Un concert très…rock‘n’roll !

Marseille et les Stones, c’est une histoire qui a démarré de manière un peu… « rock » ! Mars 1966. Après avoir donné un concert à Paris, les Rolling Stones filent vers la cité phocéenne. C’est leur première représentation en France en dehors de la capitale. A l’époque, le groupe est une étoile montante, mais pas encore une légende. Ce jour-là, l’organisation laisse donc un peu à désirer… L’événement se déroule salle Vallier, où deux concerts doivent s’enchainer. Mais à la fin du premier, de nombreux spectateurs, survoltés, ne quittent pas les lieux. La salle est pleine à craquer. Résultat : les baies vitrées volent en éclat, la salle est saccagée. Cerise sur le gâteau, Mick Jagger, l’emblématique chanteur du groupe, reçoit une chaise en plein visage. En sang, il est conduit à l’hôpital pour se faire suturer l’arcade sourcilière. Bienvenue à Marseille !

Découvrir

Villefranche-sur-mer

Musique et débauche à la Villa Nellcote

En 1971, Les Rolling Stones s’installent en France. Alors à l’apogée de son succès, le groupe, qui fuit le fisc britannique, cherche aussi à tourner la page d’événements douloureux. Deux ans plus tôt, Brian Jones, l’un de leurs membres, a été retrouvé noyé dans sa piscine. L’année suivante, quatre spectateurs sont morts à la suite de débordements lors de leur concert au festival d’Altamont (Californie). Le guitariste des Stones, Keith Richards, dégote une villa Belle Epoque à louer à Villefranche-sur-Mer, sur la Côte d’Azur : la Villa Nellcote. La bâtisse ne compte pas moins de… 16 chambres ! Chaque nuit, le groupe se réunit dans les caves de la villa pour enregistrer jusqu’au petit matin. Le décor a des allures de petit paradis. L’atmosphère y est pourtant pesante : Richards est accro à l’héroïne et à l’alcool, et ses relations avec Jagger sont exécrables. Le passage des Stones sur la Côte d’Azur donnera pourtant naissance à l’un de leur plus bel album : « Exile on Main Street ». Le séjour des Stones à la Villa Nellcote a été immortalisé avec talent par le photographe Dominique Tarlé, qui vient de publier, avec Benoît Jarry et Florence Viard, « Les Rolling Stones & Nellcote, la véritable histoire d’une villa mythique » (Editions Le Mot Et Le Reste).

Saint-Jean-Cap Ferrat, Arles, Grasse, Mougins…

Quand les Stones prennent leurs quartiers dans le Sud

A l’époque de la Villa Nellcote, les Rolling Stones explorent aussi d’autres coins du Sud de la France. Outre Villefranche-sur-Mer (où mouille le bateau de Keith Richards), le groupe explore la Côte d’Azur et la Provence. Keith Richards et sa femme, Anita Pallenberg, fréquentent les plages de sable et les terrasses de café de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Le batteur Charlie Watts achète une ferme à Arles, où sa femme élève des chevaux. Le bassiste Bill Wyman pose quant à lui ses valises à Grasse, avant de s’établir plus durablement à Vence. Pendant ce temps, le guitariste Mick Taylor prend ses quartiers dans une belle villa sur les hauteurs de Grasse. Mick Jagger, lui, préfère Mougins. Le leader des Rolling Stones connait bien la Côte d’Azur : petit, avec ses parents, il passait ses vacances à Antibes, au camping du Pylône.

Saint-Tropez

Les Noces rebelles

Le passage des Rolling Stones sur la Côte d’Azur n’a pas seulement marqué leur carrière. Le 12 mai 1971, le bad boy Mick Jagger se marie à Saint-Tropez, haut-lieu de la fête et des mondanités, avec Bianca Perez Morena de Macias. Ces deux-là se sont rencontrés quelques mois plus tôt lors d’une soirée, après un concert donné par les Stones. Après leur passage à la mairie, le couple fait escale à la chapelle Sainte-Anne, sur les hauteurs de Saint-Tropez. La soirée s’achève au Café des Arts, où tous les peoples de l’époque se donnent rendez-vous. La soirée est réussie. On ne peut pas en dire autant du mariage : Bianca demande le divorce en 1978.

Découvrir

 

Retour à Marseille

Pieds paquets et balade au Panier

Pas rancuniers après leur concert fiasco à Marseille en 1966, les Rolling Stones sont de retour dans la cité phocéenne en juin 1990, à l’occasion de la tournée Urban Jungle. Cette fois-ci, pas de foire d’empoigne dans un espace étriqué. Le groupe se produit à l’Orange Vélodrome, stade mythique de l’Olympique de Marseille. Treize ans plus tard, les voilà de retour, toujours sur la scène de l’Orange Vélodrome, à l’occasion du Licks World Tour. Capitale de la Côte d’Azur, Nice a également vibré au rythme de Rolling Stones, en juillet 1982 et en août 2006, au Palais Nikaïa. Mais c’est bien à Marseille qu’a eu lieu le dernier concert des Stones en France, en juin 2018. A cette occasion, Mick Jagger s’offre une petite flânerie dans le quartier historique du Panier, connu pour ses ruelles et son street art. Casquette blanche sur la tête et lunettes noires sur le nez, il prend la pose au cœur de « la vieille ville de Marseille » et poste le cliché sur son compte Instagram. Sur scène, le soir venu, il raconte aux plusieurs milliers de spectateurs présents avoir « passé l’après-midi dans un bistrot et regardé le match de la France en mangeant des pieds paquets ». Moins rock mais plus gouteux que les points de suture !

Expo « The Rolling Stones Unzipped »

Marseille est Stones !

Après bientôt près de 60 ans d’existence, les Rolling Stones confortent le lien très spécial qui les unit à Provence-Alpes-Côte d’Azur et à Marseille, une ville qui leur ressemble : libertaire, insoumise, exubérante… Conçue à partir des souvenirs personnels de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood, l’exposition « The Rolling Stones |UNZIPPED » est accueillie en exclusivité à l’Orange Vélodrome. On peut y découvrir des objets, des enregistrements, des vidéos ou des maquettes. Mais aussi la reconstitution de lieux de vie ou studios légendaires où le groupe a enregistré ses chefs d’œuvres et des expériences immersives de concerts. Satisfaction !

Retrouvez les Rolling Stones dans notre playlist ensoleillée : « Le Sud comme si vous y étiez »

Nos suggestions