musee-pavillon-vendome-aix-en-provence-CChillio

Le Théâtre Antique d’Orange

Le Théâtre Antique de la Cité des Princes est le mieux conservé d’Europe, c’est un incroyable témoignage de la splendeur romaine en Provence. Ce monument exceptionnel est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1981 grâce à son éblouissant mur de scène, unique en Occident. Chaque année, le Théâtre Antique reprend vie lors des Chorégies d’Orange lors desquelles l’acoustique du lieu est mise à l’honneur.

Orange, cité antique

La cité d’Orange est fondée en 35 avant Jésus-Christ par des vétérans d’une légion romaine sur le territoire d’une tribu gauloise. À l’époque, cette colonie romaine est appelée par son nom latin, Arausio. Rapidement, Orange subit les influences de la culture gallo-romaine et, sous le règne de l’empereur Auguste, d’importants monuments, comme l’Arc de Triomphe ou le théâtre antique, sont édifiés.

Un édifice monumental

La façade extérieure du théâtre, aussi nommée postscaenium, se répartit sur trois niveaux. Le premier possède plusieurs portes permettant d’accéder à la scène, à des pièces ne communiquant pas avec l’intérieur ou aux coulisses. Le deuxième est dénué d’ornements. Les corbeaux en pierre, toujours visibles, servaient à supporter le poids de la charpente du toit qui brûla au IVème siècle. Pour finir, le troisième est percé d’orifice permettant à la lumière de pénétrer dans les coursives. Les 86 corbeaux présents sur le haut du mur servaient à maintenir l’appareillage du velum, une grande toile tendue utilisée pour protéger le public des diverses conditions climatiques.

Le mur de scène est le seul décor architectural de l’édifice. Des éléments mobiles et des accessoires étaient utilisés sur scène pour donner l’illusion de mouvement et de perspective. Au milieu du mur de scène s’ouvre la porte Royale, qui était réservée aux personnages principaux, les autres acteurs utilisaient de petites portes latérales dites « hospitalières ». Les vestiges de la frise qui surmontait la porte Royale, illustrant des centaures, sont exposés au Musée d’Orange. Les niches qui entourent cette porte étaient autrefois garnies de statues. Aujourd’hui, seule la niche centrale abrite encore une sculpture de 3,55 mètres de haut. Elle représente l’empereur Auguste tenant son bâton de commandement, rappelant à la population qu’il est indispensable de respecter ses lois afin de préserver la paix romaine.

Pour faciliter la construction, les gradins du Théâtre Antique sont construits en demi-cercle sur le flanc de la colline Saint-Eutrope. Ils peuvent contenir 10 000 spectateurs et sont desservis par des escaliers rayonnants. Au centre des gradins se tient l’orchestra, qui accueillait les chœurs des tragédies.

Un théâtre antique incroyablement bien préservé

Le Théâtre Antique d’Orange est le mieux conservé de toute l’Europe. Grâce au travail acharné des architectes des Monuments historiques et à leurs recherches, il a pu être restauré de manière fiable et a retrouvé sa superbe.

Le mur de scène mesurant 37 mètres de haut a été entièrement conservé. Ce sont des fouilles effectuées en 1931 qui permirent de retrouver, sous la scène, certaines des 76 colonnes qui ornaient autrefois le mur et des entablements. Les découvertes ont été remises à leur place afin de redonner partiellement son aspect d’origine.

Un toit en verre a dû être construit au-dessus du mur de scène afin de le protéger des intempéries climatiques. Fruit de la réflexion de plusieurs scientifiques et archéologues, ce toit, très moderne, a été très complexe à mettre en place à cause des pierres qui, fragilisées pendant l’incendie ayant eu lieu au IVème siècle, ne pouvaient plus supporter une structure similaire à celles de l’époque romaine. Cette structure a pour avantage de ne pas dénaturer l’acoustique du Théâtre Antique et d’intégrer des équipements scéniques dédiés aux spectacles.

Un lieu de représentation

Les Chorégies d’Orange, qui ont débuté en 1869, sont le plus vieux festival français. Au fil des décennies, cette manifestation a réussi à conserver tout son charme et son originalité. L’acoustique du Théâtre antique de la cité des Princes est exceptionnelle grâce à son mur de scène. Elle a permis à ce festival d’opéra et de musique classique de se faire connaître. Les plus grands opéras, interprétés par de célèbres chanteurs lyriques, sont joués lors des Chorégies d’Orange qui bénéficient d’une réputation internationale.

Préparer votre visite

Le Théâtre Antique d’Orange se visite 365 jours par an :

  • Janvier, février, novembre, décembre : de 9h30 à 16h30
  • Mars, octobre : de 9h30 à 17h30
  • Avril, mai, septembre : de 9h à 18h
  • Juin, juillet, août : de 9h à 19h

Les horaires d’ouverture sont susceptibles de changer en fonction des saisons et des événements organisés.

Des audioguides sont disponibles gratuitement à l’accueil du Théâtre Antique en français, anglais, italien, allemand, portugais, espagnol, néerlandais, japonais, chinois et russe. Ils permettent aux visiteurs d’écouter des commentaires sur l’architecture des lieux et l’histoire des spectacles de l’époque.

Une application a également été créée afin que le public puisse bénéficier d’explications supplémentaires sur le Théâtre et le Musée d’Orange, situé en face.

Des visites guidées sont organisées et une visite virtuelle permet de découvrir les lieux tels qu’ils devaient l’être en 36 avant notre ère.

Des livrets, créés par la fondation Culturespaces, sont offerts aux enfants de 7 à 12 ans afin qu’ils puissent découvrir ce site historique tout en s’amusant.

Adresse : Rue Madeleine Roch 84 100 Orange

Site Internet : https://www.theatre-antique.com/