laboratoire -OT_GRASSE

Monuments du Vaucluse

Le Comtat Venaissin recoupe une partie du Vaucluse. Cet ancien territoire des États pontificaux a conservé de son passé sous la domination des souverains pontifes des monuments uniques au monde, comme le Palais des Papes. Mais le Vaucluse a bien d’autres atouts touristiques à proposer aux visiteurs férus de patrimoine, avec les vestiges antiques d’Orange, les châteaux, monastères et chapelles du Luberon…

Le théâtre antique d’Orange

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Théâtre Antique est l’un des plus beaux héritages que l’Empire Romain a laissés en France. Son magnifique mur de scène explique certainement en partie sa renommée : long de 103 mètres, haut de 37 mètres, il est parfaitement conservé sur ses deux façades. Le Théâtre Antique se visite et est l’un des monuments les plus touristiques du Vaucluse. C’est aussi un lieu de spectacles à l’acoustique exceptionnelle. Chaque année, les Chorégies d’Orange redonnent vie à ce lieu de représentation en mettant l’art lyrique à l’honneur.

Le Palais des Papes

En 1309, les papes délaissent Rome pour Avignon. Ils y séjournent jusqu’en 1378, et même 1418 en considérant le Grand schisme d’Occident où coexistent deux papes. Durant cette période, la ville devient le centre spirituel et politique de la chrétienté et concentre les richesses. Le Palais des Papes, demeure des souverains pontifes et plus grand édifice de son siècle, témoigne de cette prospérité inédite. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est un véritable trésor architectural de la période gothique et associe avec harmonie éléments défensifs et résidentiels.

Le Pont Saint-Bénézet

Communément appelé Pont d’Avignon, le pont Saint-Bénézet reliait autrefois Avignon, en terre papale, aux territoires voisins du Royaume de France. Achevé en 1185, le pont comptait à l’origine 22 arches pour une longueur de 920 mètres. Endommagé plusieurs fois par les crues du Rhône et par les guerres, il fut reconstruit à diverses reprises, notamment en 1234 et en 1237. Plusieurs crues successives au XVIIe siècle ont eu raison du Pont, qui est abandonné. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent emprunter les quatre arches restantes, découvrir la petite chapelle construite sur le pont, et découvrir le centre muséographique associé à l’ouvrage.

Le village des Bories

Les bories font partie du patrimoine rural de Provence. Ces cabanes de pierres sèches servaient jadis d’abris provisoires aux bergers, qui pouvaient ainsi demeurer au plus près de leurs troupeaux. Parfois, de véritables villages ont vu le jour. C’est le cas du hameau dit « Les Cabanes », rebaptisé Village des bories, qui venait doubler le village de Gordes et était occupé durant les travaux agricoles saisonniers. La visite offre une immersion dans le passé, et permet de découvrir une architecture dont la simplicité apparente révèle un formidable travail de patience.

L’abbaye de Sénanque

Comptant parmi celles que l’on surnomme les sœurs cisterciennes, l’abbaye de Sénanque est un témoignage unique de l’architecture romane. Ses lignes épurées, ses volumes articulés autour des principes de simplicité et d’humilité, confèrent aux lieux une atmosphère empreinte de sérénité. Visitez l’abbaye de Sénanque et découvrez au fil des pièces le quotidien des moines. Le cloître, notamment, est aujourd’hui encore un havre de paix et de sérénité. À la fin du printemps et au début de l’été, l’abbaye entourée par des champs de lavande en fleurs offre un décor de carte postale.

Le château de Lourmarin

Faisant face à l’un des plus beaux villages de France, le château de Lourmarin offre au regard l’élégance de son aile Renaissance datant du XVIe siècle. La vie culturelle foisonnante des lieux lui vaut parfois le surnom de Petite Villa Médicis de Provence. La visite du château permet aussi d’admirer des collections de valeur : mobilier, gravures, peintures, objets d’art, instruments de musique… Les terrasses accueillent une buvette.