musee-pavillon-vendome-aix-en-provence-CChillio

Le Château de Lourmarin

Entre les champs d’oliviers et les vignes se dresse le château de Lourmarin, qui domine le village. C’est le premier château datant de la Renaissance présent en Provence. Il est composé du Château vieux, bâtit par Foulques d’Agoult au XVème siècle et d’une aile Renaissance édifiée au XVIème siècle. Ces deux partis s’allient avec élégance afin de former un incroyable ensemble.

L’histoire du château

Au XVème siècle, Foulques d’Agoult, qui est issu d’une des plus anciennes familles de nobles en Provence, fait construire un château sur les vestiges d’une forteresse datant du XIIème siècle. En 1526, Louis d’Agoult-Montauban et son épouse Blanche de Lévis-Montauban viennent vivre au château. Ils font ajouter une aile Renaissance à l’édifice, aussi appelé château neuf, dans une unité de style surprenante.

À la fin du XVIème siècle, le château de Lourmarin devient la propriété de la famille Créqui-Lesdiguière, qui détient également le château de La Tour d’Aigues, situé à une quinzaine de kilomètres de là. Seules les personnes chargées d’administrer les terres occupent la bâtisse de Lourmarin.

À partir de la Révolution française, le domaine passe entre les mains de multiples propriétaires, plus intéressés par la gestion des terres que par le château qui tombe progressivement en ruine. À la fin du XIXème siècle, le château neuf était devenu une grange et était occupé par des vagabonds et des gens du voyage qui venaient s’y réfugier. En 1920, Robert Laurent-Vibert sauve le château, qui était destiné à devenir une carrière de pierres, en l’achetant aux enchères. Pendant 5 ans, cet industriel lyonnais, agrégé d’histoire et membre de l’École française de Rome, travaille à redonner au monument son aspect d’antan. Grâce aux recherches effectuées avec le conservateur de la bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence, il découvre des documents lui permettant de restaurer le château de Lourmarin le plus fidèlement possible. Les travaux sont menés par Henri Pacon, un architecte français et réalisé par des artisans du village. Au décès de Robert Laurent-Vibert en 1925, durant un accident de voiture, le château est légué à l’Académie des sciences, agriculture, arts et belles-lettres d’Aix, qui crée une Fondation à son nom en sa mémoire.

En 1973, l’édifice est classé comme Monument historique et fait l’objet de plusieurs protections.

L’architecture du château

En franchissant une petite porte d’entrée, le visiteur découvre une loggia permettant d’admirer l’ensemble de l’architecture du Château-Vieux. Les galeries, qui s’étendent sur trois niveaux, apportent de la légèreté au rez-de-chaussée. Les salles qui bordent celui-ci servaient autrefois de cuisine, de cellier de fournil ou de boulangerie. Sur le linteau de la porte du cellier, on peut encore lire une inscription datant de 1513 « Bois et t’en vas ». Aujourd’hui, ces salles accueillent les diverses expositions qui se déroulent tout au long de l’année. L’escalier, situé dans la tour hexagonale, permet d’accéder aux bibliothèques de la Fondation Vibert, réservées au travail et à la recherche, et à l’appartement du Conservateur. Ils débouchent également sur le petit oratoire où l’on peut admirer des portraits des hôtes distingués du château de Lourmarin.

Dans l’aile Renaissance, les fenêtres sont garnies de pilastres surmontés de chapiteaux sculptés dans de nombreux styles : dorique, ionique, corinthien, toscan et composite. L’ensemble du Château-Neuf est meublé par les collections de Robert Laurent-Vibert. Meubles et objets de différentes époques se côtoient harmonieusement dans l’édifice.

Fondation Robert Laurent-Vibert

Lorsqu’il séjournait à Rome pour ses études à l’École Normale Supérieure Lettres de Paris, Robert Laurent-Vibert était logé dans la Villa de Médicis. Lorsqu’il acheta le château de Lourmarin, l’un de ces souhaits était de créer une petite Villa de Médicis en Provence, afin de recevoir des pensionnaires durant l’été.

Le château de Lourmarin abrite aujourd’hui une Fondation culturelle nommée « Fondation de Lourmarin Robert Laurent-Vibert ». Elle assure l’entretien ainsi que la gestion du château tout en continuant de remplir les missions qui lui ont été données dès sa création. En été, elle accueille les jeunes artistes dans la résidence et tout au long de l’année, elle s’occupe d’organiser concerts, conférences et expositions. Le château est devenu, au fil des décennies, un pôle culturel et économique non négligeable au sud du Luberon.

Préparer votre visite

Le Château de Lourmarin se visite toute l’année. Les horaires d’ouverture varient en fonction des mois.

Des fiches de visites sont disponibles à l’accueil en français, allemand, anglais, espagnol, catalan, italien, néerlandais, tchèque, russe, chinois, japonais et portugais.

Des audioguides sont disponibles à la location en français et anglais.

En juillet et en août, des visites guidées ont lieu tous les jours et permettent aux visiteurs de découvrir tous les secrets du monument. Hors saison, elles sont également possibles sur réservation à partir de 7 personnes.

Un jeu de piste est proposé aux plus jeunes afin qu’ils puissent découvrir le monument tout en s’amusant et en résolvant des énigmes.

Adresse : 24 Avenue Laurent Vibert, 84160 Lourmarin

Site Internet : http://www.chateau-de-lourmarin.com/