© Fabregue.R

5 randonnées inattendues dans le Parc naturel régional de Queyras

Telle une île dans l’océan des Alpes, le Parc naturel régional de Queyras dégage une agréable fraîcheur entre torrents et bois de mélèzes. Parmi les gorges et cols hauts perchés, des terres riches en couleurs qui ne demandent qu’à être explorées !

Autour du Bric Bouchet, les sportifs s’éclatent

Adossé à la frontière italienne, le charmant village d’Abriès abrite des kilomètres de sentiers balisés qui sauront séduire les amateurs de VTT ou de randonnée. Avec des terres qui s’étendent sur 160 km2 et s’étirant à plus de 3000 mètres d’altitude, préparez-vous à en prendre plein la vue ! Avis aux amoureux des randonnées sportives et des paysages de montagne : le sentier Autour du Bric Bouchet est fait pour vous. Pour ce circuit de 18,2 km et 1288 m de dénivelé, prévoyez environ 6h30 de marche. Entre sommets mythiques, mélézins et lacs de montagne, l’émerveillement est garanti. Sur votre chemin, vous aurez peut-être la chance de croiser le Bouquetin des Alpes ; vous pourriez aussi vous faire surprendre par la “nebbia” : une mer de nuages qui monte d’Italie et s’accroche aux reliefs frontaliers. Après l’effort, le réconfort : offrez-vous une halte gourmande au refuge italien du Lago Verde pour déguster quelques fameuses pâtes italiennes

De la Chapelle de la Montette au Roux d’Abriès en douceur

Pour une randonnée accessible à toute la famille, partez à la découverte du patrimoine religieux du Roux d’Abriès et de son bâti ancien. Une balade de 2h avec 5,6 km à parcourir et très peu de dénivelé. Traverser le torrent, observer les ruines de la Montette, atteindre la chapelle Sainte Marie Madeleine en haut du hameau, rejoindre l’oratoire Saint Joseph qui surplombe Le Roux… Un programme varié qui plaira aux petits comme aux grands. Le bon plan : le point de vue depuis la Montette ne vous laissera pas de marbre. Et pour une immersion totale dans la vie des hommes et des femmes qui habitaient ici et bravaient la rudesse des hivers montagnards, cap sur le hameau Pra Roubaud. Psst ! Un four à pain y a été restauré.

La Crête de Curlet – Saint-Véran et ses points de vue d’exception

L’itinéraire qui rejoint la Crête de Curlet à Saint-Véran est sans aucun doute la randonnée préférée des habitants du coin. Ses multiples points de vue sur les vallées et sommets alentour valent le détour. Le belvédère de la croix de Curlet surplombant Saint-Véran constitue une première mise en jambe. Les plus courageux poursuivront leur chemin pour découvrir le magnifique belvédère sur le village de Saint-Véran et la vallée de l’Aigue Blanche. Rejoignez ensuite la croix de Curlet puis le pic de Cascavelier en passant par le pont du moulin puis les cabanes de Lamaron. Une balade de 4h, sur une boucle de 7,4 km et près de 700 m de dénivelé, qui séduira les amateurs de randonnées.

Sur le sentier du Pré-Michel haut en couleurs

Sous la bonne garde du Mont Viso, le Pré-Michel constitue le témoin d’une agriculture délaissée. On y trouve aujourd’hui des espèces végétales autrefois repoussées par la fauche qui ont repris leur développement, offrant ainsi une diversité exceptionnelle. Suivez donc le sentier écologique situé aux portes de la réserve naturelle nationale de Ristolas. On vous conseille de le découvrir aux mois de juin ou juillet pour profiter de l’explosion florale et des chants des pics noirs, verts et pics épeiches dans les bosquets de trembles. La visite de l’Arche des cimes, site marqué Valeurs Parc naturel régional et centre d’interprétation de la nature du Queyras au village de Ristolas, pourra compléter ou précéder cette petite randonnée. Comptez environ deux heures pour réaliser cette boucle de 3km au très faible dénivelé.

Échappée botanique sur le Sentier des Astragales

Cap sur le sentier des Astragales qui parcourt un versant incliné tel un capteur solaire pour une découverte botanique d’exception. Ici les hivers courts et l’été très chaud favorisent la vie de plantes et d’animaux supportant la sécheresse. Une boucle facile de moins de 2 km à parcourir en tout début d’été vous emmènera à la découverte de l’Astragale queue-de-renard, plante rare et protégée des milieux chauds et secs. Vous trouverez également sur votre chemin un petit plateau de pins sylvestres. Et en bonus, une belle vue sur le village de Château-Ville-Vieille et la vallée du Guil vous attend !

Découvrez

les espaces naturels autrement

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner