Fotolia-2018-14758.Port-Cros.PACA_-1920×1080

Les Parcs nationaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le caractère minéral et sauvage des Écrins, la quiétude du Mercantour et le charme envoutant de Port-Cros et des calanques… Les quatre Parcs nationaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur, reconnus au niveau international comme des territoires d’exception en raison de leur biodiversité abondante, sont le reflet du riche patrimoine naturel et culturel de la région.

Le Parc national des Écrins

Des paysages ultra-diversifiés

Créé en 1973, le Parc national des Écrins, situé entre Gap, Grenoble et Briançon, est un joyau de nature à l’état brut. Avec ses 150 sommets de plus de 3000 mètres et ses milliers d’hectares de glaciers, il revendique un caractère entier et affirmé. Forets de résineux, éboulis, névés, parois vertigineuses, prairies et alpages défilent le long des 750 kilomètres de sentiers qui sillonnent le Parc national des Écrins, où s’épanouissent pas moins de 2500 espèces végétales. Il est aussi un formidable terrain de jeu pour la faune ultra-variée qu’il abrite, dont chamois et bouquetins sont les emblèmes. Enfin, le Parc national des Écrins est un lieu de rendez-vous prisé des randonneurs itinérants et des alpinistes du monde entier.

Le Parc national du Mercantour

Un balcon sur la mer

Trait d’union entre les Alpes du sud et la Côte d’Azur, le Parc national du Mercantour, adossé à la frontière italienne, est un belvédère sur la mer. Le Gélas, son plus haut sommet culminant à 3143 mètres d’altitude, n’est qu’à 50 kilomètres de la Méditerranée à vol d’oiseau. Cette situation unique entre mer et montagne confère au Parc national du Mercantour, crée en 1979, son caractère unique. On y croise une faune et une flore très spécifiques, à la croisée des carrefours climatiques : relictes glaciaires comme le lagopède alpin et symboles méditerranéens comme l’olivier et la lavande se mêlent sur un même territoire. Avec plus de 11 000 espèces, le Mercantour est un hotspot de biodiversité. Cet espace naturel majestueux emprunt de quiétude est aussi mondialement connu pour ses vallées des Merveilles et de Fontanalba, qui regroupent plus de 40.000 gravures de l’âge de bronze.

Le Parc national de Port-Cros et Porquerolles

Un bijou côtier

Port-Cros, Porquerolles, Le Levant…le seul nom de ses îles est une invitation au voyage. Avec ses criques secrètes, ses immenses plages de sable d’argent, ses forêts terrestres et immergées foisonnantes de vie, le Parc national de Port-Cros, créé en 1963, est connu des plongeurs du monde entier comme le hot-spot de biodiversité marine méditerranéenne.  Les amateurs d’histoire vogueront de vestiges grecs et romains en forts militaires et épaves englouties… sur les traces d’Ulysse, de Barbe Rousse, de Vauban et celle plus récentes de nos ultimes libérateurs de 1945. Le Parc national de Port-Cros se targue également d’une forte identité culturelle : pêcheurs et viticulteurs y perpétuent un savoir-faire ancestral.

Le Parc national des Calanques

Un littoral magique

Connu dans le monde entier pour sa beauté magnétique et sa biodiversité, le Parc national des Calanques, fondé en 2012, est le premier Parc national urbain d’Europe. A la fois terrestre et marin, il est accessible aussi bien en bateau qu’à pied puisque plus de 140 km de sentiers permettent de visiter cet envoûtant paysage mariant falaises calcaires, pinèdes, criques, archipels et garrigues. Bastides et cabanons ponctuent le parcours et achèvent de planter ce décor paradisiaque qui inspire littérature, peinture et cinéma depuis des décennies.