aubagne

Tourisme à Aubagne

Aubagne, ville natale de Marcel Pagnol, dans les Bouches du Rhône, se découvre, seul ou avec un guide, pour son patrimoine culturel. Ancienne cité médiévale entourée de remparts au XVIème siècle, la ville méditerranéenne dévoile son charme typique derrière ses façades colorées, ses hôtels particuliers à l’architecture d’époque, ses portes et heurtoirs, etc. La vieille ville regorge de monuments comme la porte Gachiou, l’église Saint Sauveur, la tour de l’Horloge, le clocher triangulaire de l’Observance, la chapelle des Pénitents Noirs…

Aubagne est également une destination touristique réputée pour le travail de l’argile. Les santonniers et céramistes ouvrent les portes de leur atelier pour vous faire découvrir leurs créations : santons, vaisselle, faïences, décors…

Laissez-vous tenter, lors de vos vacances, par les spécialités locales et régionales que vous pourrez découvrir les jours de marché : fromage, nougat, huile d’olive, miel, etc. Différents événements sont organisés tout au long de l’année tels que les Journées corses d’Aubagne, le Festival International du Film d’Aubagne, l’ART’M, les Nuits Flamencas…

La ville d’Aubagne est également un lieu privilégié pour les amoureux de nature qui souhaitent découvrir le territoire en arpentant les sentiers de randonnée. Vous pourrez aussi partir à la découverte des villes aux alentours telles que Gémenos et le parc de St Pons pour une sortie nature, Carnoux en Provence, Cassis ou bien La Ciotat.

Le petit monde de Marcel Pagnol

Le petit monde de Marcel Pagnol est un musée vivant et ludique, qui réunit près de 200 santons. Chaque pièce a été confectionnée par les artistes locaux. Installé au cœur de l’Atelier de la grande Thérèse Neveu. Entre tradition et modernité, l’exposition met en lumière et en son des reconstitutions issues de l’univers de Marcel Pagnol. Vous pourrez découvrir une exposition constituée de photos et de diaporamas retraçant la vie et les œuvres de Marcel Pagnol ainsi que des décors inspirés des ouvrages de l’artiste. Le musée dédie également une partie à Thérèse Neveu.

La maison natale de Marcel Pagnol

Écrivain, cinéaste, académicien, Marcel Pagnol est connu et reconnu dans le monde. Né à Aubagne le 28 février 1895, il vécut dans sa maison, au 16 cours Bathélémy, jusqu’à la rentrée scolaire de 1897. Après avoir été habité par d’autres Aubagnais, l’édifice est aujourd’hui un véritable musée. Vous pouvez découvrir au rez-de-chaussée deux espaces scénographiés que sont la reconstitution de l’appartement de la famille et un espace d’exposition avec une salle de projection où sont diffusés des films qui lui sont consacrés ainsi que ses propres films. Le musée est également équipé de bornes interactives qui vous permettront d’en apprendre plus sur l’auteur.

Musée de la Légion Étrangère

Le musée de la Légion Étrangère retrace l’histoire légionnaire de 1831 à aujourd’hui. En souvenir, différents objets sont exposés et évoquent la grande épopée de la Légion Etrangère : expéditions lointaines, travaux, combats… Vous découvrirez l’histoire des Hommes qui ont servi la France, leurs armes, leurs uniformes, leurs trophées, etc. La salle d’honneur rend hommage aux fondateurs de la Légion : le Roi Louis Philippe et le Général Rollet. Le musée est le seul musée d’État d’histoire militaire du département des Bouches du Rhône. Le bâtiment est situé au cœur du domaine du château de La Demande, agrandi et rénové.

Chapelle des Pénitents Noirs

La chapelle des Pénitents Noirs abrite aujourd’hui le centre d’art d’Aubagne. Situé sur les hauteurs de la ville, le lieu est dédié à l’art visuel. Des conférences-rencontres sont également organisées. L’édifice a été cédé par la ville à la confrérie des Pénitents Noirs d’où elle tient aujourd’hui son nom. Il servit par la suite d’hôpital, mais aussi d’étable. Après plusieurs évolutions architecturales, le monument reçut le prix départemental des Rubans du Patrimoine pour sa restauration. La façade néo-classique datant du XVIIIème siècle, inspiré du panthéon de Rome, fut classée Monument historique.

Le massif du Garlaban

Le rocher du Garlaban domine la ville d’Aubagne et la vallée de l’Huveaune à 714 mètres. Mis en scène dans les œuvres de Marcel Pagnol, le massif est un terrain de jeu pour les amateurs de randonnée. Entre garrigue et pierre calcaire, différentes tribus sédentaires ont habité les grottes du massif. Le Garlaban est composé de plusieurs sommets, dont le Taoumé, abritant la grotte de Grosibou, qui est mentionnée dans La Gloire de mon père et Le Château de ma mère de Marcel Pagnol. En haut du pic, à la table d’orientation, vous pourrez profiter d’un point de vue exceptionnel sur le département.

Informations et contacts utiles

  • Office de Tourisme d’Aubagne : http://www.tourisme-paysdaubagne.fr/fr
  • Desserte routière: A50 (depuis Marseille ou Toulon), A52 (depuis Aix en Provence)
  • Accès par voie aérienne : aéroport Marseille Provence (45 minutes), aéroport de Toulon-Hyères (1 heure)
  • Accès par voie ferroviaire: gare SNCF

Les activités :