Col de la Bonette

Le col de la Bonette, aussi appelé col de la Bonette Restefond, culmine à 2715 mètres de haut. Col le plus élevé de Provence, il fait partie du Parc National du Mercantour, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence Alpes Côte d’Azur. Le col de la Bonette relie la vallée de la Tinée dans le département des Alpes Maritimes à la vallée de l’Ubaye dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Les plus sportifs peuvent en faire l’ascension à vélo et ainsi découvrir les magnifiques paysages, presque lunaires, qui se dressent devant eux. Ces paysages de haute montagne se composent de pâturages, ruisseaux et cascades. Les visiteurs pourront aussi certainement croiser des marmottes sur leur chemin et des gypaètes barbus en levant les yeux vers le ciel. La route permet de faire une boucle à vélo, en moto… et les différents sentiers de gravir le col à pied.

Le col de la Bonette à vélo

Vous pouvez atteindre le col de la Bonette à vélo. En route, vous rencontrerez des forêts, des champs verdoyants et des alpages où paissent des vaches ou des moutons, vous admirerez des lacs, des torrents et des cascades, jusqu’aux sommets enneigés jusqu’au printemps… les paysages divers défilent sous vos yeux, tous plus enchanteurs les uns que les autres. Le calme règne et instaure une ambiance reposante.

Toutefois, pour gravir le col à vélo, il faut être entraîné. Ce sont en effet, près de 24 kilomètres qu’il faut franchir au départ de Jausiers avec 1 589 mètres de dénivelé, soit 6,6 % de pente moyenne avec des tronçons à plus de 13 %. Cette ascension présente des passages difficiles, mais aussi des tronçons courts plus agréables. En partant de Saint Etienne de Tinée, la distance est de 26 kilomètres pour atteindre le col avec 1 658 mètres de dénivelé (6,4 % de pente moyenne). En passant par Saint Etienne de Tinée, la route est plus compliquée du fait de la longueur du parcours, de son irrégularité (montée, descente) et de sa pente.

Le col est ouvert en saison. Selon les conditions météorologiques, nous vous invitons à contacter l’Office de Tourisme local : lorsque la cime est enneigée, le chemin menant à elle peut également rester enneigé plusieurs semaines.

Le col de la cime de la Bonette est une étape du Tour de France. Le Français Cyril Dessel en 2008, l’Espagnol Federico Bahamontes en 1962 et 1964 et l’Écossais Robert Millar en 1993 ont franchi avec succès cette étape, parmi les plus difficiles. Le Tour de France n’est passé que quatre fois seulement par le col de la Bonette puisque la route a été tracée tardivement et que sa situation géographique excentrée, à l’extrême sud-est du pays, la rend très difficile à intégrer dans le Tour.

Histoire

La route de la Bonette, qui relie les vallées de l’Ubaye et de la Tinée et fait la liaison entre Barcelonnette et Nice, était à l’origine un chemin muletier tenu par l’armée. Il a été transformé en route en 1832 après le passage des troupes espagnoles lors de la guerre de succession d’Autriche. La route fut classée impériale en 1860 par l’empereur Napoléon III.

Aujourd’hui, le col de la Bonette, qui culmine à 2715 mètres d’altitude, dessert les villes et villages de Jausiers et Lans par le versant nord et Sainte Étienne de Tinée, Saint Dalmas le Selvage, station de ski en hiver, le hameau du Pra et le village de Boussiéyas au versant sud. La route serpente en faisant des lacets autour de la montagne. Au niveau de l’ancien camp militaire des Fourches, vous pourrez aussi rejoindre, pour une randonnée à pied, la Tête de l’Enchastraye, à ne pas confondre avec la ville d’Enchastrayes.

Le sommet

Une fois au sommet, vous pouvez emprunter le sentier pédestre pour monter jusqu’à 2860 mètres d’altitude et ainsi obtenir un panorama à 360°. Une table d’orientation vous permettra de mieux vous repérer dans le paysage et identifier quelques(uns des plus prestigieux sommets des Alpes.

Au sommet du col, la vue est imprenable. Par beau temps, vous pouvez même apercevoir les sommets voisins : Pelvoux, Viso, Mont Pelat, sommets du Queyras, Alpes du Sud et les sommets italiens.

Le col de la Bonette, situé à 2715 mètres d’altitude, est le quatrième plus haut col routier d’Europe, après les cols d’Iseran (2 764 mètres), Stelvio (2 757 mètres) et Agnel (2 744 mètres). C’est une véritable étape touristique dans la région.

Événements

En 1963, l’oratoire de Notre Dame du Très Haut a été installé au col de la Bonette, à 2715 mètres d’altitude. Sculptée par Adrée Diesnis, la statue représente la Vierge à l’enfant. Chaque année, depuis son installation, un pèlerinage est organisé et rassemble les habitants des deux vallées : de l’Ubaye et de la Tinée. Une messe et une procession ont lieu entre Notre Dame de Très Haut et le Plateau des sources de la Tinée chaque dernier samedi du mois de juillet.