© Ville Antibes -Juan les Pins

10 anecdotes de guides‑conférenciers pour épater vos proches

Découvrez toute la richesse historique et culturelle de la région Sud grâce aux 10 anecdotes de guides-conférenciers à connaître absolument et à partager en famille et entre amis. Des secrets d’histoire bien gardés que seuls les guides professionnels savent raconter et transmettre au cours de leurs visites guidées.

Mais qui est l’Homme au Masque de Fer ?

Mort en 1703, il aurait vécu les 34 dernières années de sa vie en prison, dont 11 au Fort de l’île Sainte-Marguerite à Cannes. Il est le prisonnier le plus célèbre du monde, et le mystère de son identité n’a cessé d’alimenter les imaginations, dont celle de Voltaire : « On avait l’ordre de le tuer s’il se découvrait du masque dont la mentonnière avait des ressorts d’acier qui lui laissaient la liberté de manger avec le masque sur le visage ». Depuis le XVIIè siècle, on lui a prêté plus d’une cinquantaine d’identités, dont le frère jumeau de Louis XIV, son fils illégitime Louis de Bourbon ou le surintendant Nicolas Fouquet.

Réserver votre visite

 

Le Rhinocéros du Château d’If

Il y a bien longtemps, un rhinocéros a séjourné sur l’île d’If à Marseille. C’est d’ailleurs le point de départ de la construction du célèbre Château d’If. En 1516, le roi François Ier, en pèlerinage à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, apprend qu’un rhinocéros envoyé au Pape par le roi du Portugal fait escale à Marseille. Ne sachant que faire d’un tel animal qui n’avait jamais été vu en Europe, les autorités marseillaises l’installèrent sur l’île d’If. C’est ainsi que François Ier, se rendant sur l’île d’If pour chasser, découvre le lieu et par la même occasion, le rhinocéros qui y séjourne. C’est à cette occasion qu’il décide de faire construire un fort afin d’améliorer les défenses de Marseille : le Château d’If.

Réserver votre visite

 

Quand Van Gogh se coupe l’oreille

En 1888, à Arles, Vincent Van Gogh lance son école de peinture, qu’il souhaite développer avec son ami Paul Gauguin. Les deux artistes commencent à travailler ensemble mais ne partagent pas la même vision de l’art. Les tensions se transforment en crise et lors d’une violente dispute Van Gogh menace Gauguin avec un rasoir avant de retourner l’arme contre lui. Il se coupe l’oreille gauche, qu’il offre à une jeune employée (pas une prostituée) de la maison close voisine.  Soigné et rétabli, Van Gogh alterne crises et périodes de répit. Il décide finalement de se faire hospitaliser dans l’asile psychiatrique de Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence, en mai 1889.

Découvrir

Réserver votre visite

Une ménagerie exotique au fond des jardins secrets

Comme d’autres jardins prestigieux de l’époque, celui du Palais des Papes comprenait une ménagerie avec des animaux exotiques : lions, gorilles, ours, autruches, paons… Il s’agissait d’impressionner les visiteurs de passage et d’illustrer la capacité de la papauté à acclimater et domestiquer, bref à gouverner le monde. Au-delà, ces jardins aménagés et cultivés avaient une vocation plus concrète et utilitaire. Contribuer au ravitaillement des cuisines (en effet, le paon était un oiseau particulièrement apprécié lors des banquets)  et offrir aux souverains pontifes un espace salubre et plaisant propice à la «recreatio corporis» (détente du corps), conçue comme une nécessité par la papauté du XIVe siècle.

Réserver votre visite du Palais des Papes

 

Les Anges de Nice

Nice est la destination numéro 1 de la Côte d’Azur avec sa fameuse Baie des Anges. Le nom de « Baie des Anges » n’est ni une appellation touristique telle que la « Côte d’Azur », ni une appellation religieuse comme on pourrait le penser en premier lieu. Les anges de la baie de Nice sont en réalité une espèce de requins appelée ange de mer ou requin ange (peï Angé en Nissart !). Ces requins inoffensifs vivant tapis sur les fonds marins avaient la mauvaise manie de détruire les filets des pêcheurs. Ils ont donc été facilement exterminés. Aujourd’hui, grâce au courage et à la clairvoyance de l’Homme, l’ange de mer fait partie des milliers d’espèces en danger critique d’extinction.

Découvrir 

Réserver votre visite du vieux Nice

 

 

C’était comment la peste ?

Entre 1347 et 1352, la peste noire tue environ 25 millions d’européens, dont 7 millions de français, soit environ 40% de la population. Sa propagation exponentielle est à imputer aux rats arrivés d’Asie via les navires de commerce. L’épidémie touche Marseille en 1347, puis Avignon. Alors Cité des Papes, Avignon accueille des fidèles de toute l’Europe, ce qui participe à la propagation de la maladie. La peste provoque des massacres de juifs, considérés comme responsables de l’épidémie, dans toute la Provence . En 1720 la « Grande Peste » se propage depuis Marseille, par un navire qui ne respecte pas la quarantaine. Avignon et le Comtat Venaissin décidèrent alors de se confiner en construisant un mur gardé nuit et jour entre la Durance et le Mont Ventoux.

Quand Monaco rétrécit

En 1847, la Principauté de Monaco était un territoire de 24,5 km². Aujourd’hui, sa superficie est de 2,02 km², soit une perte de plus de 90% de son territoire ! En effet, les communes de Roquebrune et de Menton appartenaient autrefois à la Principauté. L’augmentation des impôts sur les exportations agricoles de Menton (huiles et citrons) est à l’origine de la révolte des deux communes, qui sont rattachées alors à la France en 1861, contre le paiement de 4 millions de francs or. Ayant perdu ses revenus agricoles, Monaco investit cet argent pour se transformer en station balnéaire de luxe en autorisant les jeux d’argent, alors interdits en France et en Italie.

Réserver votre visite de Monaco

Quand César prend Marseille

En 50 avant J.-C., Pompée, alors à la tête du Sénat de Rome, accuse César de traîtrise. César entre alors en guerre contre les armées de Pompée afin de devenir l’unique leader de l’Empire. Marseille, déjà à l’époque l’un des plus grands ports de Méditerranée, est fidèle à Pompée. César, outragé par la position marseillaise, organise le siège de la ville en 49 avant J. C. Les Marseillais, affamés, se rendent, après deux tentatives échouées de briser le blocus et 6 mois de siège. César fait détruire les murs, brûle la ville, et lui retire ses droits de pêche. Marseille sera alors sauvée par ses voisins, ses colonies, et surtout la Grèce qui lui envoie provisions, bois de construction, ouvriers et habitants pour remplacer les pertes.

Réservez votre visite de Marseille

Mais qui est vraiment Fanny ?

Le rituel le plus célèbre de la pétanque est bien certainement celui du baiser sur les fesses de Fanny. Ce rituel a lieu lorsqu’une équipe perd sans marquer le moindre point : 13 – 0. L’expression « baiser le cul de la vieille » remonte au Moyen Âge, lorsqu’un seigneur perd plusieurs batailles. Elle est transposée au jeu du billard au XVIIIème siècle. Le personnage de Fanny apparaît à la fin du XIXe siècle au club du Clos Jouve à Lyon. Une jeune Fanny Dubriand (dite un peu simplette, sale, mal fagotée et dormant dans la rue) consolait le perdant en lui montrant ses fesses contre une pièce, mais n’acceptait pas de baisers.

Découvrir

 

 

La grotte de la Sainte Baume

Au cœur de la montagne de la Sainte-Baume se trouve la grotte où  Sainte Marie-Madeleine aurait vécu les 33 dernières années de sa vie. C’est le lieu le plus mystique de Provence, protégé par les moines qui vivent dans cette montagne. La légende raconte que Marie-Madeleine serait venue à Marseille après être arrivée aux Saintes-Marie-de-la-Mer. Elle y aurait séjourné deux ans, avant de suivre la rivière Huveaune jusqu’à sa source et vivre une vie d’ermite seule dans la grotte. A sa mort, Marie-Madeleine aurait été inhumée à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. Le tombeau de Marie-Madeleine est le troisième tombeau le plus important de la Chrétienté après ceux de Marie à Ephèse et de Pierre à Rome.

Réserver votre visite

 

Nos suggestions