© CRT Côte d'Azur / Georges VERAN
A la découverte des vallées maralpines

avec le Train des Merveilles

Explorez les Alpes-Maritimes en embarquant à bord du Train des Merveilles. Entre Nice et Tende, cette ligne TER traverse une grande variété de paysages, de la Méditerranée au Parc national du Mercantour. Attention au départ !

Publié le 3 mai 2021

A bord du Train des Merveilles

Panoramas à découvrir avec tout le confort

Le Train des Merveilles a été inauguré en 1928 après des travaux engagés en 1883. Son trajet s’étend sur une centaine de kilomètres et passe par plusieurs ouvrages d’art d’exception dont 100 ponts et viaducs et autant de tunnels et murs de soutènement. Entre Nice et Tende, vous traverserez les vallées du Paillon et de la Roya-Bévéra. Une autre façon de voyager pour vos vacances dans les Alpes-Maritimes avec ses 12 haltes. Insolite : la ligne passe du niveau de la mer à 1000 mètres d’altitude ! Aujourd’hui, c’est un train TER climatisé, tout confort qui accueille les voyageurs. Vous pourrez même emporter votre vélo. Bonus : profitez des commentaires d’un guide-conférencier à bord en saison tous les jours en juillet / août / septembre et week-ends de fin juin et d’octobre ; départ 9h16 !

Entre Peillon-Sainte-Thècle et Peille

Balades nature et patrimoine de la vallée du Paillon

Après avoir quitté Nice, le train effectue quelques arrêts avant d’arriver à Peillon, premier village à visiter sur votre voyage. Classé parmi les Monuments historiques, le village médiéval est accessible après 1 heure de marche depuis la gare. Il fait bon flâner dans ses petites ruelles et découvrir la chapelle des Pénitents blancs qui présente de magnifiques peintures du XVe siècle de Canavesio. Vous pourrez aussi visiter le musée du Patrimoine ferroviaire « Flaminius Raiberti » pour en apprendre plus sur la ligne et sa construction à la gare de Sainte-Thècle. Pour rallier Peille, il vous sera possible d’emprunter un sentier de la vallée du Paillon à pied ou à vélo : le circuit de Lourquière. Les balades aux senteurs provençales ne manquent pas autour du bourg perché sur son promontoire, avec ses calades et ses fontaines. Le musée du Terroir complète cette découverte teintée d’âme provençale.

À découvrir :

 

De l’Escarène à Breil-sur-Roya

Au cœur des vallées de la Bévéra et de la Roya

La visite des Alpes-Maritimes continue à l’Escarène. Tout proche de la gare, le village s’étire le long du Paillon et de la Redebraus. Admirez les maisons et autres constructions médiévales, partez sur la ScarenaBerra, balade botanique, ou visitez le moulin à huile. De l’autre côté du tunnel de Col-de-Braus, Sospel apparaît avec son pont Vieux à tour et ses places à arcades. Écoutez le chant des fontaines et de la rivière, l’eau est partout et les amateurs des sports d’eaux vives s’en donneront à cœur joie. Vous pourrez aussi monter aux forts situés sur la ligne Maginot alpine. À 10 minutes de la gare, Breil-sur-Roya est posé au bord de la rivière du même nom. L’olivier et ses symboles y occupent une place de choix. Après une descente en rafting au cœur de la vallée de la Roya, pourquoi pas prolonger la découverte de l’univers du chemin de fer en se rendant à l’écomusée du Haut Pays et des Transports.

À découvrir : 

Entre Fontan et Saorge

L’art religieux dans toute sa splendeur

Vous parviendrez à Fontan après seulement 15 minutes à pied depuis la gare du même nom. Une halte connue des voyageurs depuis le XVIIe siècle. Son architecture est très influencée par l’Italie toute proche. L’église Notre-Dame de la Visitation est superbe avec son orgue classé. Vous pourrez randonner sur le sentier des villages perchés ou monter jusqu’à la crête de Maraute par les granges de Fontan à proximité. Le canoë et le VTT sont bien évidemment de la partie ! Juste à côté, le monastère de Saorge fait la fierté du village par son caractère exceptionnel. Cet ancien couvent franciscain possède, en plus d’une architecture incroyable, un jardin harmonieux et paisible, véritable havre de fraîcheur et de paix.

À découvrir : 

De Saint-Dalmas à Tende

Balade vers la vallée des Merveilles

Les 3 derniers villages du parcours peuvent se rallier à pied par le circuit dit « des 3 villages ». Comptez 1h30 entre Saint-Dalmas et La Brigue puis 2h jusqu’à Tende. Longtemps bourg italien, Saint-Dalmas-de-Tende n’est français que depuis 70 ans. Cette ancienne cité minière possède une magnifique gare classée. Une foule de randonnées sont accessibles entre vallée des Merveilles et Parc national du Mercantour. Les balades à cheval et cani-randos sont des moyens originaux de découvrir la région. À La Brigue, on retrace l’histoire du lieu à travers plusieurs monuments classés. Tentez de débusquer la collégiale Saint-Martin et les vestiges du château des Lascaris. Le musée du patrimoine et des traditions brigasques est à voir absolument pour plonger dans le savoir-faire des artisans et la vie quotidienne des locaux à travers les époques. Vous arriverez enfin à Tende, porte d’entrée de la vallée des Merveilles où des excursions multiples vous attendent : randonnées, via ferrata, balades patrimoine… Pour un aperçu éclairé de cette magnifique vallée, rendez-vous au musée des Merveilles.

À découvrir :