musee-petit-palais-avignon-CChillio

Le musée du Petit Palais

Labellisé Musée de France, le Petit Palais à Avignon abrite des chefs-d’œuvre de l’art médiéval et de la Renaissance. Ses collections accueillent notamment plus de 300 peintures réalisées par les primitifs italiens et des sculptures médiévales d’une valeur inestimable. Le musée doit son nom à l’ancien Palais des archevêques dont il occupe aujourd’hui les murs.

Le Palais des Archevêques d’Avignon

Le Petit Palais est l’appellation familière donnée à la résidence des archevêques d’Avignon, qui ont dirigé au nom du pape la ville et les territoires du Comtat Venaissin jusqu’à la Révolution française. Ce surnom est dû à la proximité immédiate du Palais des papes, plus imposant encore. Construit en plusieurs campagnes successives de construction entre le XIVe et le XVIIIe siècle, le Petit Palais possède une superficie de près de 3000 m² et deux cours intérieures.

Divisé en lots et loué à un cabaretier, à des négociants et des artisans, et même transformé un temps en caserne, le Petit Palais connaît une période de délabrement durant une grande partie XIXe siècle. Il retrouve un temps une fonction religieuse, en abritant un petit séminaire, avant de devenir une école primaire supérieure jusqu’en 1960.

C’est à partir des années 1960 que l’édifice change de destination et retrouve de sa superbe. La restauration, confiée à Jean Sonnier, architecte en Chef des Monuments Historiques, doit permettre de le transformer en musée. Les aménagements successifs sont supprimés et les aspects liés à la phase de construction du Moyen-âge sont mis en valeur. Les bâtiments redeviennent les superbes écrins dignes d’accueillir les œuvres les plus précieuses. Le musée du Petit Palais d’Avignon abrite en effet plusieurs centaines d’œuvres réparties en trois grandes collections.

Les peintures italiennes

La collection de peintures italiennes du musée doit sa richesse au travail d’un collectionneur acharné du XIXe siècle, le marquis Campana. Ce riche aristocrate romain, passionné d’art et de vestiges antiques, a été l’un des collectionneurs majeurs de son siècle. Sa faillite retentissante entraîna la dispersion de ses collections, dont la France de Napoléon III put acquérir une partie en 1860. Le Petit Palais accueille aujourd’hui 350 tableaux de la fin du Moyen-âge et de la Renaissance issus de cette collection Campana, déposés par le Musée du Louvre.

De nombreux chefs d’œuvre vous attendent, comme La Vierge et l’Enfant de Sandro Botticelli, réalisé au XVe siècle, une représentation de Saint Bernadin de Sienne peinte par Bartolomeo della Gatta vers 1448 ou encore Sainte-Lucie, réalisée par Carlo Crivelli dans les années 1430. D’autres grands peintres italiens figurent dans cette collection, comme Lorenzo Vecchietta, Niccolò da Foligno, Antoniazzo Romano, Jacopo del Sellaio ou encore Louis Brea…

Les sculptures du Moyen-Âge

Durant votre visite, vous pourrez aussi découvrir et admirer de nombreuses sculptures de la fin du Moyen-âge. Ces œuvres lapidaires comprennent notamment plusieurs chapiteaux du cloître de la cathédrale Notre-Dame-des-Doms, ainsi que des gisants, statues représentant les défunts couchés. Le musée du Petit Palais abrite ainsi, entre autres chefs d’œuvre, le gisant du Pape Urbain V, ou plusieurs statues d’albâtre issues du Tombeau du Pape Jean XXII, représentant un diacre ou encore un religieux tenant un missel. Des bas-reliefs font aussi partie de la collection, comme le Signe des Gémeaux. L’une des œuvres majeures de la collection demeure l’impressionnant tombeau du cardinal Jean de Lagrange.

Les peintures de l’école d’Avignon

En s’y établissant pendant près d’un siècle, les papes ont fait d’Avignon un pôle d’attraction pour tout l’Occident chrétien. Des artistes, attirés par le prestige des lieux et le faste des cours papales et cardinalices, sont venus du nord de l’Europe, de France, d’Espagne ou encore d’Italie pour mettre leur art au service des Princes de l’Église. Entre influences italiennes et flamandes, plusieurs générations de peintres ont fait éclore à Avignon un foyer de création artistique d’une grande valeur.

L’école d’Avignon a été créée par des peintres comme Josse Lieferinxe, Enguerrand Quarton ou Nicolas Dipre, et bien d’autres encore dont le nom n’est pas passé à la postérité. Ce foyer original se caractérise notamment par la simplicité de la composition, avec une géométrisation des volumes, une hardiesse dans l’utilisation de la couleur, une lumière à la fois claire et dirigée.

Les expositions

Des expositions et des événements sont régulièrement organisés au Petit Palais d’Avignon. Un focus est parfois fait sur une œuvre d’art, comme ce fut le cas avec l’exposition dossier Triptyque de Venasque, Renaissance d’un chef d’œuvre.

La fondation Calvet organise aussi régulièrement des concours de dessin. L’établissement participe aussi à la Nuit européenne des Musées.

La fondation Calvet

Collectionneur d’art du XVIIIe siècle, Esprit Calvet a légué à sa mort en 1810 toute sa collection d’œuvres d’art et ses biens immobiliers à l’État. Napoléon Ier a mis en place en 1811 une fondation destinée à gérer ce patrimoine. De nombreux legs et donations sont venus enrichir le patrimoine de la Fondation Calvet, dont l’indépendance financière est notamment assurée par son patrimoine immobilier.

La fondation gère aujourd’hui huit établissements culturels, historiques ou artistiques: la Bibliothèque Calvet, le musée du Petit Palais d’Avignon, le Médaillier Calvet, le Museum et Bibliothèque Requien, le Musée Calvet, le Musée Archéologique de l’Hôtel-Dieu, le Musée Jouve et Juif Comtadin.

Informations pratiques

  • Jour d’ouverture : Ouvert six jours par semaine. Fermé chaque mardi, le 1er Janvier, le 1er Mai et le 25 décembre.
  • Horaires : de 10h à 13h et de 14h à 18h.
  • Tarifs : l’accès aux collections permanentes est gratuit
  • Adresse : palais des archevêques – place du palais des papes – 84000 Avignon

Sélection de musées en Région Sud :