Col de la Cayolle

Le col de la Cayolle se trouve dans les Alpes du Sud, entre les départements des Alpes Maritimes et des Alpes de Haute Provence, en région Provence Alpes Côte d’Azur. Il culmine à 2326 mètres d’altitude.

Ouvert la moitié de l’année, il permet de relier la vallée de l’Ubaye au nord à celle du Bachelard et à la vallée du Var au sud. En hiver, il est fermé à la circulation en raison de son enneigement. De nombreuses activités sont possibles au col de la Cayolle : vélo, randonnée…

La route du col de la Cayolle offre une diversité de paysages. Elle serpente entre les prés verdoyants, le forêts, cascades, ponts et hameaux pittoresques. Le col de la Cayolle attire chaque année de nombreux visiteurs pour la beauté des paysages qu’il offre. Il traverse le Parc National du Mercantour avec une faune abondante et une flore diversifiée. Lors de votre passage au col de la Cayolle, peut-être aurez-vous l’occasion de croiser une ou plusieurs marmottes.

Le col de la Cayolle permet de s’éloigner de la vallée de l’Ubaye, tout comme les cols de Vars, Larche, Bonnette et Allos. La montée vers le sommet, dans la zone du Parc National du Mercantour, est exceptionnelle. La route descend ensuite dans le Val d’Entraune. En chemin, vous pourrez vous arrêter pour admirer les gorges du Bachelard, les ouvrages d’art de la route qui datent de 1910, le pont de la Cascade ou encore l’Estenc et la source du Var.

Le col de la Cayolle à vélo

Étape du Tour de France à 3 reprises, le col de la Cayolle a été franchi en 1950 par le Français Jean Robic, en 1955 par le Luxembourgeois Charly Gaul et enfin en 1973 par l’Espagnol Vicente Lopez Carril.

Au départ de la ville de Barcelonnette, vous pouvez réaliser l’ascension du col de la Cayolle. Il vous faudra franchir plus de 29 kilomètres, avec une dénivellation de 1 190 mètres, une pente moyenne de 4,09 % pour un maximum de 8,2 %.

En partant du versant sud, de Saint Martin d’Entraunes, à 1 035 mètres d’altitude, une ascension de plus de 20 kilomètres vous attend. Ce parcours est plus difficile que celui du versant nord (Barcelonnette) avec 1291 mètres de dénivelé à 6,5 % de pente moyenne. Vous profiterez des magnifiques paysages du Parc National du Mercantour.

Au sommet, vous obtenez une vue imprenable, au nord sur l’auberge-refuge du Parc National du Mercantour et sur la haute vallée du Bachelard, au sud sur le village d’Entraunes, le lac intermittent de la Cayolle et le val d’Entraunes. Il faut compter 124 kilomètres en tout pour réaliser cette boucle.

Les cyclistes chevronnés pourront profiter de leurs vacances pour emprunter le circuit vélo phare de la Vallée de l’Ubaye, celle qu’on appelle plus communément l’épreuve des « Trois cols » : col de la Cayolle, col des Champs et col d’Allos.

Sur la route de la Cayolle, à Uvernet Fours, vous pourrez faire une halte au refuge de la Cayolle, pour le repas et/ou pour la nuit. Situé dans le massif du Mercantour, dans l’arrière-pays niçois, le refuge est le point de départ de multiples randonnées vers la haute vallée du Var, la vallée de la Tinée, de l’Ubaye et celle du haut Verdon. Un lieu d’information et d’accueil a également été mis en place pour les visiteurs, randonneurs, cyclistes, motards…

Un peu d’Histoire…

La décision de la construction de la route passant par le col de la Cayolle est prise en 1894 pour faire la liaison entre Nice et la vallée de l’Ubaye par Entraunes et le col de la Cayolle. La construction fut entreprise pour des raisons militaires. Le tronçon entre Entraunes et le col de la Cayolle sera achevé en 1914.

La route de la Cayolle remonte le cours du Bachelard, entre les gorges du torrent. La montée se fait par palier jusqu’à Bayasse avant d’attaquer sérieusement la montagne. La route fait ensuite des lacets avant d’atteindre le sommet.

Le col est dominé par 4 sommets : le Trou de l’Aigle qui atteint 2961 mètres d’altitude, le sommet des Garetts à 2822 mètres d’altitude, le synclinal perché de Roche Grande de 2752 mètres de haut et la Tête de la Gypière à 2626 mètres.

À partir du col de la Cayolle, différents sentiers de randonnée s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple vous rendre au mont Pelât, à plus de 3 000 mètres d’altitude. Cet itinéraire vous permettra d’apprécier une magnifique vue sur le lac d’Allos et de profiter, pour les amoureux de nature, de chercher les chamois et marmottes qui habitent le territoire.

Le col de la Cayolle est aussi apprécié en hiver. En effet, la station de ski Pra Loup est située à proximité, au croisement des cols de la Cayolle, Allos et Restefond la Bonnette. Ski, ski de randonnée… sont au rendez-vous !