Le Musée des arts asiatiques de Nice

Situé au Parc Phoenix, à l’entrée de la ville de Nice, le Musée des arts asiatiques propose depuis 1998 aux amoureux de l’Asie des pièces d’une grande valeur provenant de Chine, du Japon, d’Inde et d’Asie du Sud-Est, tout en s’intéressant aux œuvres et objets d’art associés au bouddhisme.

Le bâtiment de Kenzo Tange

Construit spécialement pour abriter les collections du musée des arts asiatiques de Nice, le bâtiment conçu par l’architecture Kenzo Tange est un trait d’union entre l’Europe et l’Asie, mais aussi entre tradition et modernité. Son plan repose sur la combinaison de deux symboles très forts dans la tradition japonaise : le carré, qui symbolise la Terre, et le cercle, qui est associé au Ciel. Le grand cylindre, surmonté d’une pyramide en verre, repose sur quatre cubes positionnés en porte-à-faux. La symbolique est omniprésente : ainsi, les quatre cubes renvoient aux deux civilisations mères que sont la Chine et l’Inde, et à leur transmission vers le Japon et l’Asie du Sud-Est. La rotonde et sa pyramide de verre sont consacrées au bouddhisme, dénominateur commun du continent.

Les collections

Les collections du musée des arts asiatiques sont organisées en cinq grands ensembles thématiques, qui portent chacune un message particulier :

  • La Chine est mise en valeur avec des œuvres d’art en jade, des bronzes, des terres cuites vernissées et des céladons ;
  • Le Japon offre au visiteur tout le raffinement de sa culture, où chaque objet a une fonction à la fois pratique et esthétique ;
  • L’Inde, soumise au poids fort de la tradition, revisite ses thèmes et ses motifs et les exalte en s’appuyant sur des matériaux précieux ou plus communs comme l’ivoire et la pierre ;
  • L’Asie du Sud-Est témoigne des influences chinoises et indiennes, avec une grande diversité rendue possible par un processus d’assimilation et de recréation.

Le Bouddhisme est le pont jeté par-dessus les jungles, les fleuves, les mers et les montagnes d’Asie. Le musée lui consacre un espace conséquent, mettant en valeur le rôle unificateur de cette religion à la spiritualité forte pour les différentes civilisations asiatiques.

Expositions et activités

Des expositions apportent régulièrement un éclairage nouveau sur des aspects populaires ou confidentiels des cultures et pratiques artistiques de l’Asie. L’exposition Palace Paradis met par exemple en avant une pratique funéraire originaire de Taïwan, où les proches d’un défunt brûlent des répliques en papier d’objets du quotidien pour leur apporter un meilleur confort dans l’au-delà. Dongba apporte pour sa part un éclairage sur l’environnement religieux d’une minorité ethnique peu connue vivant dans le sud-ouest de la Chine, les Naxi, à travers des peintures, des manuscrits, des costumes…

Informations pratiques

Préparez votre visite au musée des arts asiatiques de Nice :

  • Jours d’ouverture : ouvert du lundi au dimanche inclus. Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre
  • Horaires : de 10h00 à 17h00 de septembre à juin, de 10h00 à 18h00 en juillet et août
  • Adresse : 405, Promenade des Anglais Arenas, 06200 Nice
  • Accessibilité : musée accessible aux personnes en situation de handicap
  • Site Internet : https://maa.departement06.fr/