Le musée départemental des Merveilles de Tende

À 80 kilomètres de Nice, dans le Parc national du Mercantour, la vallée des Merveilles accueille plusieurs dizaines de milliers de gravures rupestres dans un site naturel remarquable, à plus de 2200 mètres d’altitude. Le musée départemental des Merveilles de Tende apporte un éclairage sur l’origine de ces gravures et l’occupation de cette région des Alpes-Maritimes du Néolithique au deuxième millénaire avant Jésus-Christ.

La vallée des Merveilles

Sous le mont Bégo, qui culmine à 2 872 mètres d’altitude, plusieurs sites archéologiques recèlent de nombreuses gravures rupestres. La vallée des Merveilles, le lac de Fontanalbe, la vallée de la Valmasque, les lacs de la Valaurette, le col du Sabion et le lac de Sainte-Marie accueillent de précieux témoignages gravés dans la roche par nos ancêtres, majoritairement entre 3200 et 1300 avant Jésus-Christ.

Cité dans la littérature à partir du XVIe siècle, le site de la vallée des Merveilles éveille l’intérêt des chercheurs à la fin du XIXe siècle. De nombreuses campagnes de fouilles et de recherches archéologiques menées successivement depuis 1879, qui se poursuivent aujourd’hui encore, ont permis de révéler et de répertorier près de 50 000 gravures, tout en exhumant différents vestiges archéologiques.

Le musée des Merveilles

La visite du musée permet d’appréhender les croyances et la vie quotidienne de nos lointains ancêtres qui vivaient sur ces territoires de montagne, depuis le Néolithique jusqu’au siècle dernier.

Les collections archéologiques comprennent de nombreux vestiges issus des différentes fouilles. Les visiteurs peuvent ainsi admirer des armes et des outils fabriqués en silex puis en métal, ainsi que des céramiques. Les parures en pierre et en métal soulignent la dextérité des populations qui résidaient ici, depuis les rives de la mer Méditerranée jusqu’aux versants du mont Bégo. Le musée des Merveilles de Tende permet aux visiteurs de se familiariser avec le mode de vie des éleveurs et agriculteurs à l’origine des gravures.

Certaines roches gravées ont été prélevées pour être préservées de dégradations ou de vols, et sont aujourd’hui exposées au musée. L’établissement accueille aussi de nombreux moulages, parmi les plus caractéristiques du site. Vous pourrez entre autres admirer les roches dites de l’échelle du Paradis ou du Chef de Tribu. Bovidés, figures géométriques, armes, représentations d’êtres humains témoignent de la diversité des gravures dispersées sur un territoire de 14 km².

Les collections ethnologiques se composent de documents originaux, d’ouvrages historiques, de livres, d’objets provenant de la vallée de la Roya et des vallées piémontaises italiennes voisines. Regroupés en plusieurs thématiques, ces objets évoquent le quotidien des habitants de ces vallées alpines isolées entre le XVIIIe siècle et le XXe siècle. On retrouve des motifs très présents dans la culture alpine comme les rouelles, les rosaces, les dates et les initiales, les motifs religieux, schématiques ou géométriques. Des reproductions de roches rappellent aussi que la tradition de gravure sur le site de la vallée des Merveilles s’est perpétuée. À partir du XVIe siècle notamment, des montagnards ont gravé à leur tour la roche : pèlerins, marins, militaires, religieux ou bergers ont ainsi voulu contribuer à ce patrimoine historique exceptionnel.

Une importante recherche scientifique

Le musée départemental des Merveilles de Tende poursuit aussi une mission de recherche scientifique. Les gravures font l’objet d’un travail de modélisation en trois dimensions, afin d’être mieux répertoriées et protégées pour les générations à venir. Des campagnes de prospection sont aussi menées par l’équipe scientifique du musée, avec l’accord de la Direction des Affaires Culturelles – Service Régional de l’Archéologie PACA.

Une bibliothèque réunit aussi un fonds documentaire d’une grande richesse. Les échanges de connaissances au niveau de la France, de l’Europe et du monde permettent une meilleure promotion du patrimoine archéologique et ethnologique de la haute vallée de la Roya.

Événements et collections

Le musée des Merveilles accueille régulièrement des expositions et événements autour de l’Histoire ou de l’Ethnographie. En 2019 s’est par exemple tenue une exposition autour de la notion d’attachement aux territoires du Mercantour, intitulée Paroles et visages du Mercantour et articulée autour d’un court-métrage de Luc Jacquet. Béatrice de Tende a été à l’honneur en 2018 et 2019 durant une exposition portant son nom. Cette figure historique au destin tragique, condamnée à mort après avoir été accusée d’avoir pris pour amant un troubadour, est devenue une héroïne romantique célébrée par de nombreux artistes.

Informations pratiques

  • Temps de visite : deux heures en moyenne
  • Jours d’ouverture : tous les jours de la semaine sauf le mardi. Fermeture du 13 au 25 novembre, les 25 décembre, 1er janvier et 1er
  • Horaires d’hiver (16 septembre au 15 juin) : de 10h00 à 17h00
  • Horaires d’été(16 juin au 15 septembre) : de 10h00 à 18h00
  • Adresse: Avenue du 16 septembre 1947, 06430 Tende
  • Accès: depuis Nice, emprunter la route D6204 (route nationale 204). Le musée se situe à la sortie du village de Tende
  • Site Internet : https://museedesmerveilles.departement06.fr/musee-des-merveilles-13336.html