Le musée Bonnard au Cannet

Logé à l’Hôtel Saint-Vianney au Cannet, le musée Bonnard est le premier musée au monde consacré à l’artiste que l’on surnommait « le nabi très japonard » puis « le peintre du bonheur ». Pierre Bonnard, peintre solitaire, mais aussi sculpteur, illustrateur, graveur et lithographe a passé les 20 dernières années de sa vie au Cannet dans sa maison du Bosquet. Situé près de cette dernière, le musée Bonnard vous fera découvrir l’univers et les sources d’inspiration de l’artiste.

Pierre Bonnard au Cannet

En 1904, Pierre Bonnard découvre la Côte d’Azur à Nice et Saint-Tropez et c’est après plusieurs années et de nombreux séjours dans le Midi qu’il décide de s’installer, vers 1920, au Cannet. Artiste solitaire en quête de tranquillité, il se laisse charmer par le quartier de la Colle et du Bosquet où il louera d’abord trois villas. Sa nouvelle vie au Cannet lui permettra d’entretenir sa relation amicale et artistique avec le peintre Henri Matisse qui vivait déjà à Nice. En 1926, Bonnard achète finalement Le Bosquet, maison dans laquelle il passera les dernières années de sa vie. Après quelques travaux, il s’y installe officiellement en 1927, mais ce n’est qu’après quelques voyages dans le pays et la déclaration de la Seconde Guerre mondiale que le peintre va se retirer définitivement au Bosquet.

L’artiste aura peint au total près de 300 œuvres au Cannet et Le Bosquet aura été l’une de ses sources d’inspiration, notamment pour ses œuvres représentant les décorations et l’intérieur de sa demeure.

La genèse du musée Bonnard

Situé près du Bosquet, le musée Bonnard est logé dans l’un des derniers témoins de l’architecture Belle Époque : l’Hôtel Saint-Vianney. L’édifice a été restauré et adapté en 1998 dans le but d’accueillir le premier musée consacré à l’artiste Pierre Bonnard, figure marquante de l’art des XIXe et XXe siècles.

Le musée est le fruit d’un projet validé par le Conseil municipal de la ville du Cannet en 2003. À la suite de cette approbation, aux premières acquisitions et aux premiers soutiens reçus par la ville, il obtient en décembre 2006 le label « musée de France », notamment grâce au dépôt d’une œuvre majeure par la Fondation Meyer. Seulement quelques mois plus tard, le jardin du Bosquet est classé Monument historique.

Le 25 juin 2011, le musée ouvre officiellement ses portes et lance, un jour après, sa première exposition, Bonnard et Le Cannet, dans la lumière de la Méditerranée. Cette exposition qui aura duré jusqu’en septembre 2011 aura accueilli près de 52 000 visiteurs, ce qui permettra au musée de s’inscrire dans les institutions culturelles d’importance de la Côte d’Azur.

Les collections

Le musée Bonnard enrichit ses collections par le biais d’achats, de dons et de dépôts publics et privés. Les collections retracent le parcours de l’artiste, qui vécut au Cannet pendant plus de vingt ans, et sont composées de ses œuvres majeures. Des paysages aux intérieurs, en passant par les nus, les sujets récurrents de Bonnard se reflètent dans les chefs-d’œuvre présentés au musée.

C’est en 2010 que la ville du Cannet achète son premier nu, Nu de profil, en plus du très rare exemplaire du célèbre paravent La Promenade des nourrices. Depuis, la ville saisit chaque année toute opportunité d’achat d’œuvres pour compléter les collections du musée Bonnard. En 2013 la ville du Cannet a pu notamment acquérir l’huile Paysage du Cannet par temps de mistral, peinte en 1922 par Pierre Bonnard probablement durant son premier séjour au Cannet.

Expositions et ateliers

Depuis son inauguration en 2011, le musée Bonnard a eu comme habitude de lancer au moins une exposition temporaire par été. Selon l’année, une seconde exposition a pu être présentée en hiver ou en automne.

Parmi ces expositions, certaines ont été entièrement consacrées à Pierre Bonnard, notamment Entre Chiens et Chats. Bonnard et l’animalité de l’été 2016 qui met en avant le peintre et son rapport au monde animal. D’autres événements se sont penchés sur son entourage et ses relations amicales et artistiques, par exemple Henri Manguin. Un fauve chez Bonnard, qui met à l’honneur le travail d’Henri Manguin, proche de Bonnard, ou encore Bonnard/Vuillard. La collection Zeïneb et Jean-Pierre Marcie-Rivière exposée en été 2017 à l’occasion des 150 ans de la naissance de Pierre Bonnard qui présente, en partenariat avec le musée d’Orsay, des œuvres des artistes et amis, Pierre Bonnard et Édouard Vuillard.

En plus des expositions présentées chaque année, le musée Bonnard propose divers ateliers en lien avec l’exposition en cours. Certains d’entre eux sont exclusivement réservés aux enfants et aux tout petits et leur permettent à la fois de découvrir et d’éveiller leur esprit créatif. D’autres ateliers sont proposés aux adultes et aux familles afin de leur faire passer un moment inoubliable. Le musée Bonnard propose également d’accompagner les personnes adultes handicapées le temps d’un atelier créatif.

Informations pratiques

  • Temps de visite : prévoir une heure minimum
  • Jours d’ouverture : le musée est ouvert six jours par semaine (fermeture le lundi). Le musée est fermé le 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre. Il est également fermé durant les périodes de changement d’accrochage.
  • Horaires : de 10h00 à 18h00 de septembre à juin, et de 10h00 à 20h00 en juillet-août.
  • Adresse : 16 Boulevard Sadi Carnot, 06110 Le Cannet
  • Accès : le musée est accessible en voiture depuis Aix-en-Provence/Marseille/Lyon et depuis Nice/Monaco/Italie (A8, sortie n° 42 Le Cannet-Mougins, puis Le Cannet centre). Depuis la gare SNCF de Cannes, prendre le Bus Palm’Express n° 1, arrêt « Mairie du Cannet » sinon depuis l’aéroport Nice Côte d’Azur, prendre le Bus Cannes Express (n° 210) jusqu’à l’arrêt « Le Cannet Place Benidorm ».
  • Label : Musée de France
  • Site Internet: https://museebonnard.fr/