Musée Fernand Léger

Fernand Léger, considéré par ses pairs, les critiques et le public comme l’une des plus grandes figures de l’art moderne, a montré un attachement très fort pour la Côte d’Azur et la ville de Biot durant les dernières années de sa vie. Cet amour entre un homme et un territoire a donné naissance au musée Fernand Léger.

Un artiste éclectique et passionné

Rien ne prédisposait ce fils d’éleveur de vaches normand à devenir l’un des plus grands peintres de son siècle, si ce n’est un talent inné pour le dessin. Fernand Léger, monté à Paris à l’âge de 19 ans, s’installe à la Ruche en 1907 et côtoie les plus grands peintres et artistes de son temps : Robert Delaunay, Marc Chagall, Blaise Cendrars… Ce peintre à l’univers artistique très riche prend une part active au mouvement cubiste, puis s’intéresse au monde moderne en peignant villes, objets et machines. Sa curiosité le pousse à s’intéresser aussi à la littérature, aux spectacles vivants, à l’architecture et au cinéma.

L’histoire d’amour qui lie Fernand Léger à la Côte d’Azur débute après la Seconde Guerre mondiale, l’artiste se rendant régulièrement à l’atelier Brice de Biot pour travailler sur des sculptures polychromes en céramique. Le peintre s’éteint en 1955 à Gif-sur-Yvette, léguant au monde une multitude d’œuvres, tableaux, sculptures, films…

La naissance du musée

Quelques mois avec sa disparition, Fernand Léger achète une propriété à Biot, le mas Saint André. C’est sur ce terrain horticole que Nadia Léger, sa veuve, et Georges Bauquier, un proche collaborateur, décident de créer un musée qui lui sera consacré, afin de partager son œuvre au plus grand nombre. Le bâtiment est dessiné par l’architecte André Svetchine, tandis que les jardins sont conçus par le paysagiste Henri Fisch. Le musée intègre une immense mosaïque, qui à l’origine devait orner le stade de Hanovre.

Le musée Fernand Léger est inauguré en 1960. Une donation en 1969 fait passer le musée entre les mains de l’État français, avec une collection de plus de trois cents œuvres. Le musée national Fernand Léger ne cesse alors de se développer, avec une première extension en 1990, et des travaux de modernisation en 2008.

Les collections

Les collections retracent la vie et l’œuvre de Fernand Léger, en plusieurs thématiques reprenant les grandes périodes de l’artiste :

  • De l’impressionnisme au cubisme
  • La Première Guerre mondiale
  • Les années 20 (Le monde des objets et Le spectacle)
  • Les années 30, Classicisme et biomorphisme
  • Peinture et architecture
  • Les années 40, la période américaine
  • Les années 50 (Les constructeurs, Les loisirs et le cirque, L’art mural)
  • La céramique

Au-delà de l’œuvre de Fernand Léger, le musée propose un regard percutant sur l’évolution de l’art tout au long de la première moitié du XXe siècle à travers le travail d’un seul homme.

Le jardin

Conçu et réalisé par Henri Fisch, le jardin propose aux visiteurs un espace agréable, frais et ombragé. La vaste prairie ondulée, les cyprès, les pins et les oliviers offrent une oasis de verdure et de quiétude. La promenade permet de bénéficier de nombreux points de vue sur les façades des bâtiments, et est agrémentée de plusieurs œuvres monumentales créées d’après les travaux et les projets de Fernand Léger.

Les expositions

De nombreuses expositions contribuent au dynamisme du musée. L’exposition autour du Poème « Liberté » permet de mettre en lumière l’amitié étroite qui liait Paul Eluard à Fernand Léger. Dessinez d’abord permet de s’immiscer dans l’intimité de l’artiste, avec la présentation de nombreux dessins préparatoires, réalisés dans le cadre de ses plus grandes œuvres.

Informations pratiques

Préparez votre visite au musée national Fernand Léger de Biot :

  • Jours d’ouverture : ouvert tous les jours sauf le mardi, les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre
  • Horaires : de 10h00 à 17h00 (novembre à avril inclus), et 10h00 à 18h00 (mai à octobre inclus)
  • Adresse : 255, chemin du Val de Pôme, 06410 Biot
  • Services : Librairie Boutique, Snack / Buvette
  • Site Internet : https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/