Le musée Marc Chagall

Situé à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le musée Marc Chagall rend hommage à l’œuvre de l’un des plus grands artistes du 20e siècle.

Qui est Marc Chagall ?

Né en 1887 dans l’Empire russe, Marc Chagall est l’un des plus célèbres peintres installés en France au 20e siècle, avec Pablo Picasso. S’il n’appartient pas à une école particulière, Marc Chagall emprunte des caractéristiques propres au surréalisme et au néo-primitivisme. Il puise aussi son inspiration dans la tradition juive et la vie du shtetl (nom donné au village juif en Europe de l’Est), ainsi que dans le folklore russe. Son parcours artistique lui permet d’élaborer une symbolique qui lui est propre et qui questionne sur la vie intime de l’artiste. Peintre de génie, Chagall s’est aussi essayé à la gravure, à la sculpture, à la peinture sur vitrail et sur émail et même à la poésie.

Marc Chagall expose très tôt dans toute l’Europe. Il est profondément marqué par sa visite de Paris en 1911. Il expose notamment au salon des Indépendants et réalise ses premiers chefs d’œuvre. Ses œuvres sont aussi présentées en 1914 à Berlin dans la galerie Der Sturm, juste avant que n’éclate la Première Guerre mondiale. Entre les deux guerres, il voyage notamment entre la Russie, l’Allemagne et la France. La Seconde Guerre mondiale le contraindra à l’exil aux États-Unis. Il reviendra en 1948 s’installer à Vence sur la Côte d’Azur. Son amour pour la Région Sud, où résident d’autres peintres connus comme Pablo Picasso, ne se démentira jamais : il finit ses jours à Saint-Paul-de-Vence en 1985.

La genèse du musée

André Malraux, en 1969, décide la construction d’un musée destiné à accueillir la série d’œuvres Message Biblique donnée par Marc Chagall à la France. Le musée est construit à Nice, sur un terrain donné par la ville, avec la participation active de l’artiste. En 1973 est inauguré le musée national Message Biblique Marc Chagall. Au décès de l’artiste, le musée hérite de nouvelles œuvres à la suite de la dation, procédure qui permet le paiement en œuvres d’art des droits d’héritage. L’établissement change de nom en 2008 pour devenir le musée national Marc Chagall. Ce changement fait suite à une importante campagne de travaux destinée à moderniser les installations techniques.

Le bâtiment a été conçu par André Hermant, architecte talentueux qui a notamment collaboré avec Le Corbusier et Auguste Perret. S’intéressant très tôt à la muséographie, il défend une architecture où la fonction détermine la forme. Il conçoit un lieu de spiritualité, propre à susciter un climat de sérénité et de sobriété. La démarche est insolite : le lieu est adapté à des œuvres préexistantes qui seront présentées en permanence.

Le jardin joue un rôle essentiel au musée Marc Chagall. Il accueille les visiteurs qui évoluent au cœur d’une flore méditerranéenne avec des oliviers, des cyprès, des pins, des chênes verts et des lavandes.

Le Message Biblique

Ce cycle peint est certainement l’œuvre majeure de l’artiste. Ses relations avec le Père Couturier le conduisent à participer au programme de l’église Notre-Dame de toute Grâce à Assy. Il crée notamment une grande mosaïque murale. Le Message Biblique est destiné à l’origine la Chapelle de Vence, ville de résidence de l’artiste. Il donnera naissance finalement à un musée qui lui sera consacré.

La grande salle du musée Marc Chagall de Nice accueille les 12 tableaux illustrant la Genèse et l’Exode. Le plan, articulé sur trois losanges, offre 12 murs distincts pour que chaque œuvre puisse être mise en valeur.

Les collections du musée

Les collections du musée ont été constituées par Marc Chagall lui-même, qui offre un fonds en 1972 reprenant à la fois les travaux préparatoires au Message Biblique, mais aussi de nombreuses autres œuvres. Ce fonds contient notamment les gouaches de la Bible de 1931, plus de 100 gravures de la Bible avec leurs cuivres, des lithographies, cinq sculptures et une céramique. En tout, plus de 250 œuvres donnent vie à la première collection du musée. Les collections ont été enrichies par l’artiste au fil des années.

À la mort de Marc Chagall en 1988, le musée hérite de nombreuses œuvres déposées par le Musée national d’art moderne (Centre Georges Pompidou), qui reçoit les dations. Charles Sorlier, lithographe de Chagall, contribue aussi aux collections en donnant de nombreuses lithographies. Des acquisitions, des achats, des dépôts du Musée national d’art moderne permettent aujourd’hui au public de découvrir l’ensemble de l’œuvre de l’artiste.

Les expositions et événements

Des expositions sont régulièrement organisées au sein du musée. En 2020 se déroule par exemple l’exposition De Couleur et d’encre. Chagall et les revues d’art. De nombreuses autres expositions ont contribué au succès de l’établissement, comme De la chapelle au musée, la création du Message Biblique, en 2018, ou encore Le Cantique des Cantiques. La couleur révélée, en 2016.

L’auditorium accueille de nombreux événements, des concerts, des pièces de théâtre, des conférences et des colloques. Des films sont aussi régulièrement projetés, contribuant à un calendrier culturel particulièrement riche.

Informations pratiques

  • Temps de visite : prévoir une heure minimum
  • Jours d’ouverture : le musée est ouvert six jours par semaine (fermeture le mardi). Il est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
  • Horaires : de 10h00 à 17h00 de novembre à avril, et de 10h00 à 18h00 de mai à octobre.
  • Adresse : Avenue Docteur Ménard 06000 Nice
  • Accès : le musée se situe sur la ligne 5 (arrêt « musée Chagall »). Un parking est accessible aux voitures.
  • Divers : une librairie, une boutique et une buvette sont à la disposition des visiteurs
  • Label : Musée national de France, label Qualité Tourisme
  • Site Internet: https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/chagall/