Le Musée de la Résistance Azuréenne à Nice

Porté par une équipe de bénévoles passionnés et investis, le Musée de la Résistance Azuréenne propose à Nice un parcours à la fois muséographique et scénique autour du thème de la résistance sur la Côte d’Azur. Les nombreux objets exposés au fil des salles permettent de s’immerger dans le quotidien des résistants durant la Seconde Guerre mondiale.

Un parcours muséographique complet

Le Musée de la Résistance Azuréenne retrace, en neuf étapes, toute l’histoire de la résistance armée au régime de Vichy, à l’occupant italien puis allemand, sur la Côte d’Azur. La démarche, à la fois pédagogique et ludique, s’adresse à tous les visiteurs : familles avec enfants, couples ou groupes.

Aux origines de la guerre introduit les éléments qui conduisent à l’engagement résistant, de la montée des fascismes en Italie et en Allemagne à la Guerre d’Espagne, jusqu’à la défaite menant au régime de Vichy. Plusieurs panneaux permettent de retracer cette époque.

La résistance nationale permet de mieux comprendre les différentes composantes de la Résistance, présente les caractéristiques singulières du CNR, ou Comité National de la Résistance, évoque l’insurrection générale jusqu’à l’arrivée au pouvoir des mouvements sous l’autorité du Général de Gaulle.

La Victoire se focalise sur la fin des combats en Europe, en mettant en avant le prix payé par les résistants, tout en abordant les réalisations du CNR.

La déportation et l’internement témoignent, en deux salles, de l’enfer de l’univers concentrationnaire. Les conditions d’internement sont explicitées, et un travail de mémoire est réalisé.

Le maquis se focalise sur un aspect particulier de cette résistance armée en zone rurale, avec la mise en scène d’un parachutage et l’utilisation du matériel ainsi récupéré par les résistants.

L’imprimerie clandestine permet aux visiteurs de mieux appréhender l’un des aspects essentiels de la résistance, celui d’offrir une information différente de celle produite par la presse légale, soumise à la propagande du régime de Vichy et de l’occupant.

La vie quotidienne s’intéresse dans un premier temps à l’obsession alimentaire à une époque où la pénurie règne. Une seconde salle aborde le thème du danger lié aux bombardements.

La résistance régionale explicite l’émergence, la structuration et les actions des mouvements résistants à Nice et sur la Côte d’Azur.

Les derniers combats, enfin, apportent un éclairage sur la libération du territoire des Alpes-Maritimes par les parachutistes américains, les forces de la première armée française et les maquisards.

Activités et événements

Le Musée de la Résistance Azuréenne est à l’initiative d’un festival international du film sur la Résistance, qui permet de découvrir ou de redécouvrir des films français et étrangers qui traitent de cette période. Des publications de 8 à 16 pages sont régulièrement éditées par le musée afin de documenter cette époque noire de notre Histoire.

Un travail de pédagogie est mené auprès des enfants et des écoliers. Le fonds comprenant plus de 8000 pièces d’archives et 850 est aussi partiellement accessible en ligne, sur le site du musée.

Informations pratiques

  • Temps de visite : 1h30 environ
  • Jours d’ouverture : entrée gratuite du lundi au vendredi
  • Horaires : de 13h30 à 17h30
  • Adresse : Nice la Plaine 1- Bât A2 – Avenue Simone Veil – 06200 Nice
  • Site Internet: http://www.musee-resistance-azureenne.fr/