© S.Blanc

6 promenades dépaysantes dans le Parc naturel régional du Verdon

Ses paysages d’exception à la croisée de la Provence et des Alpes tels que les Gorges du Verdon, le lac de Sainte-Croix ou encore le plateau de Valensole, traduisent ici la relation de l’homme à la nature et aux terroirs. Ils constituent une grande richesse de biodiversité. Faites le choix de la contemplation pour découvrir le vol majestueux du Vautour Fauve et profitez de la fraîcheur des montagnes offrant des détours inattendus à la belle saison !

Atteindre les sommets du Teillon

Ce massif calcaire des Préalpes, appelé le Teillon et dominant la vallée du Verdon vers Castellane, offre un poste d’observation privilégié sur tout l’est provençal. Pour profiter de ces vues imprenables, on sillonne sur le chemin de randonnée depuis le village de La Garde avec une traversée de Peyroules. Six heures sont nécessaires pour arriver aux sommets, soyez préparés : les 9,6 kilomètres demandent un peu d’entraînement. Après un long vallon verdoyant, on apprécie pour sa fraîcheur une grimpette dans l’alpage final entre collines et forêts, suivie d’une promenade à flanc de colline au-dessus du vallon des Gravières. Arrivé en haut du Teillon – montagne pastorale culminant à 1 893 m d’altitude -, admirez la magnifique vue sur la vallée du Verdon et le lac d’eau turquoise de Castillon.

Balade pittoresque du Pont de Madame

Découvrez les villages voisins lovés au cœur d’une nature sauvage lors d’une boucle de trois heures parcourant 10,8 km sans difficulté. Au départ du petit village tranquille de La Martre, entouré de montagnes, de bois et de prairies, la randonnée alterne entre passages en sous-bois et portions le long des ruisseaux des Frayieres et Font Freye. Vous marcherez sur les anciens chemins permettant d’accéder à Châteauvieux par le bas ; autre option, vous passerez par les champs rejoignant La Martre par le haut ou la colline avec ses nombreux et jolis points de vue. Prolongez la marche jusqu’au pittoresque pont de Madame en descendant par la route, il se trouve à seulement 1 km et permet de découvrir les ruines des anciennes scieries. Face à la montagne de Brouis, ce superbe ouvrage d’art dressé au-dessus de l’Artuby, vaut le détour.

Sillonner les Crêtes de Serre

Une longue et plaisante randonnée vous attend sur l’imposante crête des Serres. 16,4 kilomètres aller-retour pour les marcheurs confirmés qui ne verront pas passer les 6h30 de balade. Partez de Saint-André-les-Alpes, ouvrant la voie au défilé tumultueux de la haute vallée du Verdon, vous traverserez alors les pâturages de la montagne de la Crête des serres. À la clé, 1 777 mètres de panoramas remarquables sur les sommets des Alpes du Sud, le lac de Castillon et les sommets du Haut-Verdon en toile de fond. Observez quelques parapentes s’envoler et flotter dans les airs au-dessus des plants de lavandin. Un joli spectacle synonyme d’évasion !

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joseph (@jo.illouz)

S’aventurer dans les massifs du Verdon

À 1905 m d’altitude et surmonté de son observatoire astronomique, le Mont Chiran se situe juste en face du Mourre de Chanier. Un haut point du Parc naturel régional du Verdon. Pour l’atteindre, comptez 6h30 de marche technique et un aller-retour de 15,6 kilomètres depuis Blieux. Respirez le doux parfum des lavandes sauvages et remarquez les formes géologiques particulières de ce secteur au cœur de la Réserve géologique de Haute-Provence. Parmi eux, les magnifiques cascades de « la Clue » et le paysage rocailleux servent de décor à cette agréable balade. D’un versant à l’autre, au creux des vallons suspendus, le pastoralisme est encore bien présent. Vous n’avez encore rien vu, le sommet du Chiran promet une vue panoramique à couper le souffle sur les massifs alpins, récompensant largement son ascension. A la nuit tombée, cet observatoire vous permettra de vous connecter à l’univers !

En prendre plein les yeux au Sommet du Montdenier

Au départ de Venascle, vous traverserez Moustiers-Sainte-Marie et Saint-Jurs, sur plus d’une dizaine de kilomètres avec de superbes passages par la forêt, pour atteindre Montdenier situé à 1750 m d’altitude. Cette randonnée de 7 heures offre, à son arrivée, de magnifiques points de vue sur les sommets environnants. L’ascension se fait sous les pins, puis rapidement le long de la crête rocheuse de Bougès, à travers les pâturages du Montdenier. Depuis le sommet, une fabuleuse découverte du plateau de Valensole et des montagnes provençales telles que la montagne de Lure, le Ventoux, la Sainte-Victoire et la Sainte-Baume. À l’opposé, en direction de Digne-les-Bains, regardez se dessiner les silhouettes des premiers contreforts des Alpes.

Être fier d’avoir atteint le Grand Margès

Son sommet permet d’embrasser d’un regard toute la diversité des paysages du Parc naturel régional du Verdon, grâce à une boucle de 5h30 parcourant 9,6 kilomètres depuis Aiguines. Un village disposant de vues spectaculaires sur le lac de Sainte Croix ainsi que sur le canyon du Verdon. La montée est vite récompensée par une vue époustouflante depuis son sommet, qui efface la fatigue des randonneurs moins habitués. En prime, le panorama sur les collines du Haut Var, les grandes gorges, le plateau de Valensole et ses champs de blé et de lavandin, les montagnes des Préalpes… Prenez-en plein les yeux ! Le Grand Margès jouxte le camp militaire de Canjuers dont le périmètre est marqué par des panneaux interdisant l’accès.

Découvrez

les espaces naturels autrement

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner