café arles

Tourisme à Arles

Aux portes de la Camargue, dans le département des Bouches du Rhône, Arles, ville d’art et d’histoire, se découvre pour son patrimoine exceptionnel. Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO, la ville révèle toute sa beauté entre passé et modernité. Le cœur historique regorge de trésors d’architecture tels que les arènes, ancien amphithéâtre romain, le théâtre antique, les cryptoportiques, les thermes romains de Constantin, etc. Les amateurs d’architecture pourront également apprécier le bâtiment novateur situé sur les berges du Rhône qui accueille le musée départemental de l’Arles antique. Côté culture, ne manquez pas non plus le Musée Réattu consacré aux beaux-arts.

La culture provençale s’étend dans les ruelles de la ville lors des fêtes traditionnelles. Ces événements sont l’occasion de mettre en valeur les traditions de la cité ainsi que ses costumes comme ceux des Arlésiennes. Les monuments de la ville ont inspiré de nombreux artistes qui ont tenté de représenter la beauté des lieux sous leur pinceau ou leur objectif. Arles a notamment inspiré Van Gogh qui a peint de nombreuses toiles durant son séjour. C’est aussi la ville des Gipsy Kings et de Christian Lacroix. Chaque saison, la ville organise des événements pour la mise en valeur de la culture : photographie, musique, littérature, théâtre ou encore tauromachie.

Les arènes

Les arènes d’Arles, situées au centre de la ville, furent à une époque un amphithéâtre romain qui pouvait accueillir 21 000 spectateurs. L’édifice s’élève sur plusieurs étages et est doté de différentes portes, galeries et escaliers pour permettre aux spectateurs de circuler facilement. C’est aujourd’hui le monument le plus visité de la ville. De nombreux événements taurins y sont organisés tels que la Feria de Pâques ou encore la cocarde d’Or et la finale du Trophée des As, mais également des spectacles musicaux ou de théâtre, des reconstitutions de combats de gladiateurs… Le monument inspira de nombreux artistes dont le célèbre peintre Vincent Van Gogh qui réalisa, en 1888, un tableau nommé « Les arènes d’Arles » représentant la foule un jour de corrida.

Le théâtre antique

Le théâtre romain d’Arles est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il pouvait accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs. Après de nombreuses fouilles, différents vestiges d’ornementation furent retrouvés tels que la « Vénus d’Arles », conservée aujourd’hui au musée du Louvre, la statue d’Auguste, préservée au musée départemental Arles antique, ou encore l’autel d’Apollon. Construit sur la colline de l’Hauture, il ne reste aujourd’hui, de l’édifice, que quelques gradins, l’orchestre, la fosse et deux hautes colonnes. C’est en été que le théâtre retrouve sa fonction de lieu de spectacle. Diverses manifestations culturelles et traditionnelles s’y déroulent comme les fêtes d’Arles et du costume, les rencontres internationales de la photographie, le festival des Suds et le festival du film péplum.

Les thermes de Constantin

Les thermes étaient dans l’antiquité un lieu public particulièrement répandu et fréquenté. Les thermes permettaient à la population de se retrouver pour profiter des bains chauds et froids, mais également pour pratiquer du sport. Situés au bord du Rhône, les thermes de Constantin furent construits au début du IVème siècle avant de subirent une importante restauration pour dégager les vestiges visibles aujourd’hui. Ils sont les mieux conservés de la commune bien qu’on ne puisse en voir qu’un tiers. L’édifice est classé Monument historique.

Les cryptoportiques du Forum

Les cryptoportiques se situent sous la place centrale de la ville romaine, appelée forum. Grâce à leurs piliers soutenant les voûtes, elles permirent de stabiliser l’esplanade construite sur un terrain en pente. Organisés en trois galeries, formant un U, les cryptoportiques servirent à la fois de caves à des particuliers, de catacombes, mais aussi de dépôt de bois et de marbre. Les galeries furent ouvertes au public en 1966 et sont aujourd’hui classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le cloître Saint Trophime

Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le cloître Saint Trophime est situé entre le théâtre antique et la place de l’hôtel de ville. Au cours de la construction des bâtiments organisés autour d’un cloître, les galeries furent édifiées. Les deux premières sont ornées de sculptures représentatives de l’art roman provençal. Deux autres galeries furent construites par la suite dans un style gothique. Les salles restaurées sont aujourd’hui utilisées pour accueillir des expositions d’art contemporain, des présentations thématiques du patrimoine de la ville, mais aussi le salon international des santonniers et le festival « Lecture en Arles » en été. À l’occasion des visites des Journées du Patrimoine, le cloître est mis en valeur. En 2006, les spectateurs ont pu découvrir une magnifique exposition d’objets médiévaux.

Informations et contacts utiles

  • Office de Tourisme d’Arles : https://www.arlestourisme.com/fr/
  • Desserte routière: A54 (depuis Marseille ou Nîmes)
  • Accès par voie aérienne : aéroport de Nîmes (25 minutes), aéroport d’Avignon (1 heure), aéroport Marseille Provence (1 heure), aéroport Montpellier Méditerranée (1 heure)
  • Accès par voie ferroviaire : gare SNCF

Activités et attractions touristiques :