ville-cavaillon-WolfBlur

Tourisme à Cavaillon

Cavaillon est idéalement situé entre le Massif des Alpilles et le Parc Naturel Régional du Luberon. La commune s’étend aux pieds de la colline Saint Jacques.

La découverte de la ville vous permettra d’apprécier les nombreux vestiges encore visibles tels que la cathédrale, la synagogue, l’hôtel d’Agar, etc. Ces édifices rappellent l’histoire de la commune qui fut grecque puis romaine avant de devenir une cité épiscopale au Moyen-âge.

Aujourd’hui, Cavaillon est une ville contemporaine particulièrement réputée pour son melon. Profitez de vos vacances à Cavaillon pour flâner entre les étals du marché, rencontrer les producteurs locaux et déguster les spécialités régionales. Chaque année, au début de la saison estivale, la ville fête le melon au travers d’un circuit d’expositions et de dégustations. Au programme : défilé de charrettes, fanfares, concours de cuisine…

La ville de Cavaillon est également une destination touristique de choix pour son patrimoine naturel. Les amoureux de nature pourront emprunter l’un des nombreux sentiers de randonnée qui sillonnent sur la colline Saint Jacques. Les plus sportifs pourront profiter du cadre exceptionnel pour s’essayer à l’escalade ou à la via ferrata. Au sommet, vous obtiendrez une vue imprenable sur le Ventoux, le Luberon, la vallée de la Durance, les Alpilles et les monts de Vaucluse.

Vous pourrez, au cours de votre séjour, découvrir, seul ou avec un guide, les villes et villages touristiques aux alentours comme la ville d’Avignon, Orgon, L’Isle sur la Sorgue, Apt, Gordes ou encore Mérindol.

L’Arc romain

Parmi les plus anciens sites de la ville, l’Arc romain fait figure de référence. Il date du Ier siècle après Jésus-Christ et rappelle l’époque où Cavaillon s’est développé dans la plaine. L’édifice a été surnommé Arc Marius en souvenir du général romain qui avait, à l’époque, colonisé la région. Autrefois situé à côté de la cathédrale, il fut installé sur la place du Clos pour marquer l’extension de la ville. Le monument se compose de deux arceaux soutenus par quatre piliers. On peut encore apercevoir certaines décorations telles que des personnages et motifs sculptés. Le mystère règne toujours autour de cet arc qui ne représente pas de scènes de combat ni de conquêtes comme c’est le cas pour d’autres arcs de triomphe. Peut-être l’Arc de Cavaillon était-il adossé à un autre bâtiment ?

Cathédrale Notre Dame et Saint Véran

Datant du XIIème siècle, la cathédrale Notre Dame et Saint Véran de style roman est composée de cinq chapelles latérales qui furent ajoutées à l’édifice au fil des siècles ainsi que d’un cloître charmant et paisible. Incendiée au XVIème siècle, elle fut restaurée aux XVIIème et XIXème siècle. L’intérieur de l’édifice est décoré de boiseries dorées, de tableaux de Mignard et Parrocel et de peintures murales. Pendant plusieurs siècles, la cathédrale fut le siège épiscopal du diocèse de Cavaillon. Elle est dédiée à la Vierge Marie ainsi qu’à Saint Véran, évêque de Cavaillon et patron des bergers.

L’Hôtel Dieu

Le musée de l’Hôtel Dieu et sa chapelle ont été construits au XVIIIème siècle. L’édifice a servi d’hôpital durant de nombreuses années avant d’être racheté au XXème siècle par une famille cavaillonnaise. Aujourd’hui, le monument abrite les collections archéologiques de la région ainsi qu’un musée lapidaire avec des pièces remarquables et un espace d’expositions. La visite du musée vous permettra d’en apprendre plus sur l’histoire de la ville et son développement de la Préhistoire jusqu’à l’époque moderne. Les fouilles ont, en effet, permis de retrouver de la vaisselle, des coffres funéraires, des stèles gallo-grecques, de la monnaie…

La synagogue

Au cœur de Cavaillon se trouve la synagogue du XVIIIème siècle. Le monument est très bien conservé et a été restauré pour mettre en valeur son architecture unique. L’architecture des synagogues du Comtat, seulement conservée à Cavaillon et Carpentras, est, en effet, unique au monde. Le lieu de culte principal, réservé aux hommes, situé au premier étage, est richement décoré dans un style rappelant les influences juives et provençales. La salle des femmes se situe au rez-de-chaussée et servait également de boulangerie. À l’ensemble s’ajoute le bain rituel. Aujourd’hui, la synagogue abrite un musée judéo-comtadin dans l’ancienne boulangerie.

Hôtel d’Agar

Classé Monument historique, l’hôtel particulier d’Agar dévoile de nombreux trésors historiques tels qu’une tour gothique du XVème siècle, un plafond peint pour la venue de François Ier, les vestiges d’un temple et des thermes d’Auguste, etc. Le monument est un véritable cabinet de curiosités qui abrite différents objets d’archéologie, d’ethnologie, d’art contemporain… La visite de l’hôtel d’Agar passe également par ses jardins. Ce dernier est probablement le plus vieux jardin de France. Dans ce jardin antique, vous pourrez observer des vestiges du Pont Neuf de Paris, la rosace de la cathédrale de Carcassonne, une grande volière, etc.

Informations et contacts utiles

  • Office de Tourisme de Cavaillon : https://www.luberoncoeurdeprovence.com/
  • Desserte routière: A7 (depuis Lyon ou Marseille)
  • Accès par voie aérienne : aéroport Marseille Provence (45 minutes), aéroport de Nîmes (1 heure)
  • Accès par voie ferroviaire: gare SNCF

Les activités :